FR EN
FR EN

Vous avez été nombreux à parcourir l'îlot Rifique, qui fermera ses portes le 5 décembre prochain. Certains joueurs ont déjà eu l'occasion d'obtenir l'ornement " Citrouillard " en terminant tous les succès de la zone et du potager d'Halouine. C'est notamment le cas pour Asmira et Brianor, qui nous en disent plus sur cette expérience !

Focus Asmira Brianor DOFUS Touch

Jouais-tu à DOFUS avant de te lancer dans l’aventure DOFUS Touch ?


Asmira : Oui, j’ai été joueur de DOFUS pendant sept années. J’ai cependant arrêté le jeu PC entre la sortie de Frigost II et Frigost III. J’ai évidemment eu une Sadidette comme personnage principal durant de nombreuses années !

Brianor : Oui ! J’ai commencé DOFUS tout jeune sur la première version et j’ai continué d’y jouer jusqu’à la version 1.29. Autant dire que tout était différent, que ce soient les classes, les sorts, les zones… J’ai vraiment connu le début de l’aventure dofusienne, beaucoup de bons souvenirs !
 

Qu’est-ce qui t’a attiré dans DOFUS Touch ?


Asmira : Dans un premier temps, la nostalgie ; mais aussi la recherche de nouveaux challenges puisque DOFUS Touch intègre la totalité de l’extension de Frigost ! Bien sûr, le fait d’arriver sur un serveur tout nouveau avec une économie dynamique et où tout restait à faire m’a particulièrement attiré.

Retrouver tout mon univers préféré sur mon téléphone, c’est incroyable, tant au niveau du plaisir de jeu que du challenge technologique. DOFUS sur téléphone, c’est un peu un rêve de gamin, tellement cela semblait impossible. Alors quand j’ai appris cela, je me suis précipité.

En plus de son côté pratique, DOFUS Touch est un jeu où la communauté est très soudée et où les joueurs communiquent plus par vocal que par écrit ; ainsi, des amitiés (ou plus !) se créent plus facilement.

Brianor : Eh bien un soir en rentrant du travail, je suis tombé sur le jeu dans l’App Store. J’ai tout simplement halluciné ! Cela a remémoré beaucoup de bons souvenirs de ma jeunesse, j’ai donc téléchargé l’application.

L’aspect jeu sur téléphone que l’on peut emmener partout et jouer en communauté m’a fortement plu. J’ai accroché tout de suite, surtout que beaucoup de contenus m’étaient inconnus dans le jeu (de nouvelles classes, les refontes, les zones comme Frigost). Tout était différent de l’époque où je jouais. Je me suis donc lancé dans l’aventure Touch avec un grand enthousiasme.
 

Qu'est-ce qui t'a motivé à réaliser l'ensemble du nouveau contenu d'Halouine ?


Asmira : Je n’avais jamais fait cet événement sur PC, j’ai ainsi pu botter les fesses d’Halouine pour la première fois ! Et surtout, la sortie de la nouvelle extension, l’îlot Rifique, était une grande source de motivation puisque ce nouveau contenu THL représente de nouveaux challenges.

On peut aussi noter que finir ce contenu débloque l’un des plus beaux ornements du jeu ! Bref, un ornement de folie, des nouveaux monstres, des nouveaux boss et quelques points de succès, le jeu en vaut la chandelle !
Ornement Citrouillard DOFUS Touch
Asmira et son nouvel ornement préféré !
Brianor : Je suis très friand des nouveaux contenus exclusifs et de partir à la conquête de nouveaux défis. J’adore les titres et les ornements, les boucliers spécifiques… J’étais très impatient de découvrir ce qu’Ankama nous avait concocté ! C’est toujours très sympa au fil de l’aventure de voir du contenu ajouté. C’est appréciable de savoir que vous réfléchissez et travaillez à cela ! Le jour de l’ouverture de l’îlot, en sortant du travail, j’ai donc couru découvrir cette nouvelle zone et les défis associés.
 

Quelle partie du succès a été la plus compliquée et pourquoi ?


Asmira : Globalement, le PvM avec un Sadida, c’est compliqué dans les contenus très haut level ! La partie tendue du succès se situe dans le fait de battre le boss de la zone 200 avec le succès chrono.

En effet, pour cela il faut beaucoup de roxx, du placement et un zeste de chance ! J’ai donc pu me faire accompagner d’Azys et de Matbob, deux Srams d’Oshimo. Et ça aide !

Brianor : Je dirais que le succès « Chrono » de la Délégoule du Personnel est celui pour lequel j’ai le plus galéré, même s’il est passé du premier coup. Le temps de comprendre comment fonctionnait le debuff sur le boss, de comprendre comment et quand les goules lançaient la perte de ses résistances et où les placer pour optimiser tout cela. J’y suis donc allé avec mon Enutrof, un Crâ et un Sram.
Délégoule du Personnel DOFUS Touch
Brianor et ses amis, prêts à en découdre avec la Délégoule du personnel !
C’était parfait pour le placement et la distance, ce qui nous a permis de passer le chrono en 8-9 tours. Je dois avouer que j’ai un peu triché, j’ai regardé quelques combats d’aventuriers le premier jour afin d’analyser et de me lancer !
 

Que penses-tu des nouveaux équipements de l'îlot Rifique ?


Asmira : Comment dire ? C’est inespéré ! Cette panoplie tri-éléments rend enfin le mode multi-éléments du Sadida viable en PvP, alors qu’il devait auparavant jongler avec assez peu d’équipements pour être compétitif !

Pour dire, j’ai attendu ces trois items dès l’annonce de la mise à jour. J’ai donc rushé la zone pour crafter la panoplie, qui est compliquée à crafter puisqu’il faut 14 étoffes de Péki Péki !

Je suis donc tout à fait satisfait de ces équipements, qui sont désormais au cœur de trois de mes panoplies.

Brianor : Je trouve le marteau super sympa et les deux autres éléments assez corrects dans l’ensemble. C’est un premier pas assez réussi pour le futur de DOFUS Touch, sur l’ajout de nouveaux équipements très haut level, qui permettent de favoriser le bi ou tri-éléments sur les classes et de varier le gameplay de celles-ci.

Pour le moment, je trouve qu’en fonction des classes, les équipements sont répétitifs, mais avec ce premier ajout, j’espère que Touch dévoilera de belles surprises à l’avenir.
 

Comment as-tu trouvé cette expérience, notamment concernant le nouveau contenu ?


Asmira : Je dirais rafraîchissante. Cela fait quelque temps que les zones pour level 200 sont farmées et le fait que des nouveautés nous sont offertes avec cette extension fait plaisir.
Panneau îlot Rifique DOFUS Touch
On dirait bien qu'Asmira vient de trouver une surprise sur ce panneau...
Brianor : J’ai tout simplement adoré que personne ne connaisse les donjons, les quêtes, la zone en général. Cela met un défi que je n’avais pas trouvé depuis longtemps, car c’est nouveau, un peu comme lorsque je me suis retrouvé face aux donjons de Frigost III pour la première fois. On part à la découverte, on fait des essais et surtout, on fait fonctionner son cerveau !
 

Pour les prochaines zones inédites, que voudrais-tu trouver ?


Asmira : Eh bien, dans la forme, exactement ce qui a été fait pour l’îlot Rifique : pas de donjon, pas assez adapté au support mobile, avec un système d’équipes de 3 face à un boss. Et puis des boss qui nécessitent une stratégie complexe pour être vaincus.

Étant un amateur de quêtes, je trouve que l’implantation de nombreuses quêtes thématiques dans ces zones inédites serait un plus.

Évidemment, l’implantation de nouveaux équipements liés à ces zones est très plaisant car il permet de diversifier les modes PvP et de motiver les joueurs THL.

Brianor : J’aimerais que la zone soit plus grande, avec du contenu plus tordu, une vraie expédition dans l’inconnu qui nous plonge dans une découverte totale et met au défi les meilleurs joueurs de tout finir. Des quêtes inédites, des ornements spécifiques pour faire le beau au zaap du village et des titres bien marrants !
Goule aux prisonniers DOFUS Touch
En pleine partie de goule aux prisonniers !
L’insertion de nouveaux monstres, pour, comme dit plus haut, permettre la découverte de nouveaux objets et la création de nouveaux équipements. Et des boss bien originaux comme vous savez en faire. Personnellement, je trouve que cela favorise l’échange et l’entraide entre joueurs, guildes et alliances car le travail de découverte se fait ensemble.
 

Un dernier mot pour la fin ?


Asmira : Un big up au sang de la veine, à la guilde Total Révolution et à l’alliance SWAY. Et un « bon courage » à la guilde Nymeria pour gagner la course à l’XP !

Brianor : Je voudrais tout simplement remercier mon co-teameur Rixiel, qui est une très belle rencontre IG et qui est devenu un vrai ami par la suite même s’il est totalement déjanté !

Je remercie aussi ma guilde et mon alliance, qui me permettent de prendre plaisir dans le jeu car ils sont plus fous les uns que les autres : 1V1 GDN Op-Karna, où l’entraide et la bonne humeur sont toujours là et ce, depuis le début.

Et pour finir, merci à Zan-Ryusai, mon duo Ying&Yang, qui a toujours une petite longueur d’avance, mais que je rattraperai ! Pour conclure, je dirais que la communauté est très importante dans un jeu comme celui-ci : merci à tous.