By continuing to browse this website or by clicking on the X, you consent to the use of cookies that enable us to collect site-visit statistics and offer you videos, share buttons, personalized ads, and a chat feature. Learn more and set cookie preferences X

FR EN
FR EN

En 2019, nous allons accentuer la lutte anti-triche et anti-bots. Dans cette optique, certaines sanctions ont d’ores et déjà été rehaussées. On vous en dit plus !

Alourdissement sanctions DOFUS Touch
En 2018, des restrictions multicomptes ont été mises en place en PvP et plus récemment dans la nouvelle feature PvM de l’île de l’Ascension afin d’équilibrer les affrontements et plus globalement le jeu. Pour rappel, chaque joueur ne peut utiliser que deux comptes lors d’un combat PvP ou sur l’île de l’Ascension.

Malheureusement, cela n’empêche pas certaines personnes de chercher à les contourner.

Nous avons décidé d’accentuer la lutte contre les joueurs qui détériorent l’expérience de jeu et les mises à jour que nous déployons.

Ainsi, la durée du bannissement lors d’un contournement d’une restriction multicompte passe du simple au quadruple. De plus, lors d’une récidive, le bannissement définitif sera désormais atteint plus rapidement.

Si vous constatez ce genre de comportements hors-charte en jeu, n’hésitez pas à suivre cette procédure pour les signaler.

Les sanctions sont aussi augmentées pour les joueurs qui seraient surpris à utiliser un client modifié pour jouer.

Ankama se réserve le droit d’appliquer ces sanctions sur l’ensemble des comptes des joueurs sanctionnés.

Nous en profitons pour signaler que nous souhaitons en 2019 accentuer la lutte contre les bots et les vidéos frauduleuses sur YouTube, en collaboration avec les équipes techniques et juridiques d’Ankama.

D'un autre côté, le recrutement de modérateurs jeu est toujours ouvert ; devenir un lion dans DOFUS Touch, c’est un rêve qui peut désormais devenir réalité ! En savoir plus

L'alourdissement de sanctions constitue une première étape et nous continuerons d’accentuer nos actions au fil de l’année 2019.

En attendant, bon jeu à tous, dans les règles !