FR EN
FR EN
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[RP] Enquête à la Milifutaie

Par bigzdelh 03 Février 2018 - 00:33:29
Journal de Mufrap

J'ai décidé de mener une toute nouvelle enquête. Comme à mon habitude, je vais écrire chaque étape de mon investigation afin qu'un éventuel lecteur puisse reprendre le flambeau en cas de pépin.

1er Flovor 648

Voilà qui est étrange... Aujourd'hui en passant par le zaap du coin des Bouftous, je suis tombé nez à nez avec un garde aux allures peu commodes, comme tous les gardes me direz-vous ! J'ai d'abord pensé à un exercice des forces Amaknéennes, mais à y regarder de plus près, il avait l'air très sérieux et sa mine était grave comme s'il venait de se passer quelque chose de terrible. 
J'ai donc décidé de m’éclipser vers la Milifutaie et c'est là qu'il m'a interpellée ! Il m'a carrément interdit le passage, sous peine de finir en prison ! Nan mais vous y croyez ?! Et il n'a pas voulu m'en dire plus... Quoi de plus stupide pour attirer l'attention ?!
Évidemment, j'ai acquiescé et suis partie vers le Nord. En tout cas, il a cru que je prenais cette direction. C'est quand même dingue qu'on puisse encore berner un garde aussi facilement avec une roublardise...
J'ai donc filé tout droit vers la Milifutaie. Il ne m'a pas fallu longtemps avant de croiser un deuxième garde. Heureusement que la forêt est assez dense dans les parages, j'ai pu me cacher facilement. J'ai observé le soldat de ma cachette, et j'ai bien remarqué qu'il n'était pas du tout de la même trempe que le précédent. Son front était luisant et ses yeux fuyards. Il était sur ses gardes, comme s'il craignait quelque chose.

J'ai bien compris que je ne risquais rien. Même s'il avait voulu me combattre, je n'aurais eu guère de mal à le maîtriser vu son état paniqué. J'ai donc engagé la conversation en sortant de ma cachette.
Il a commencé par me dire de déguerpir, que c'était dangereux ici. La Milifutaie ?! Dangereux ?! Vous vous doutez bien que je n'y ai même pas prêté attention !
En le cuisinant un peu, j'ai remarqué que ce garde avait sûrement autant peur de ce qu'il surveillait que de son chef... Sans doute une bleusaille...
Toujours est-il qu'il n'a pas voulu me donner plus d'informations, j'ai dû lui graisser la patte pour que sa langue se délie. Une fois ma bourse allégée, de 5 000 kamas tout de même, le garde m'a raconté qu'ils avaient repéré des choses étranges dans les environs. Des secousses et des craquements de la terre, "comme si quelqu'un essayait de transpercer le sol".

J'ai d'abord pensé aux foreuses wabbits, pour en avoir croisé quelques-unes je peux vous dire qu'elles transpercent facilement le sol !  Mais pourquoi y aurait-il un tel dispositif de défense pour de simples machines du Wa...? A l'heure où j'écris ces mots, je n'ai tout de même pas écarté la piste et je pense aller faire un tour sur l'île de la Cawotte dans les jours qui viennent.

Bref, j'ai continué ma route à travers la Milifutaie, à la recherche de traces dans la terre mais je n'ai rien trouvé à part d'autres gardes. Je les ai tous soudoyés un par un mais aucun ne m'a donné d'information supplémentaire.

Je me suis donc intéressé aux villageois présents sur les lieux. J'en ai rencontré exactement trois. Eowïne Fiole, Bolzano Vieilletrasse et Lara Soft. Les deux premiers ont l'air directement concernés par les événements... Leur activité semble être impactée par ces secousses et ces mouvements dans la nuit.
Par contre, Lara Soft ne m'en a pas parlé une seule seconde. Ça n'a pas l'air de la préoccuper alors qu'il y a un garde posté juste devant son atelier. D'ailleurs son activité n'a jamais été aussi florissante, à entendre ses dires. C'est tout de même étrange...

Après avoir un peu discuté avec elle, j'ai compris qu'elle était archéologue autrefois. J'imagine qu'elle s'y connait en composition des sols, pour en avoir fouillé dans sa vie... Autre chose préoccupante, j'ai remarqué tout un dispositif d'explosion à côté de son lit, et croyez moi je m'y connais !
Il me fallait néanmoins plus de témoignages pour affiner les possibilités. J'ai alors repensé au garde du zaap, celui qui était sans doute le plus expérimenté. Il m'avait bien menacé de me mettre en prison, alors pourquoi n'aurait-il pas déjà enfermé quelqu'un pour cette même raison ?
Ni une, ni deux, je suis partie visiter les geôles du château à la recherche d'un témoin malchanceux. Malheureusement je n'ai trouvé personne d'intéressant derrière les barreaux, ni à Amakna ni à Madrestam... Je compte quand même y retourner bientôt, les arrestations n'ont peut-être pas encore commencé !
Pour résumer, voici les deux pistes dont je dispose aujourd'hui : 
- Une foreuse Wa défectueuse (ou criminelle)
- Un sale coup de Lara Soft

Demain, j'irai faire un tour dans les souterrains du coin. Peut-être que ces secousses ont laissé quelques traces sous terre. J'irai également fouiner du côté du château du Roi Allister. Peut-être auront-ils des informations à me donner...
Si je n'en apprends pas davantage, il faudra alors penser à organiser une petite nuit blanche à la Milifutaie...
_______________________________________________

2 Flovor 648 

Aujourd'hui j'ai passé la journée sur l'île de la Cawotte. J'ai pu échanger avec les anciens habitants, à savoir les lenalds. J'en avais déjà croisé avant mais ceux-là avaient vraiment un accent prononcé... J'ai été obligée de leur faire répéter plusieurs fois pour être sûre d'avoir bien tout compris. A en croire ces petites créatures rousses aussi attachantes qu'intelligentes, ils ont été chassés de leurs terres. 

Et la source de tous leurs problèmes serait uniquement la présence de wabbits. C'est intéressant, à force d'appeler cette contrée l'île des Wabbits, on en oublierait presque que ce sont des envahisseurs avant tout. Je ne les ai jamais trop aimés d'ailleurs, ces mangeurs de cawottes. L'avantage est que leur régime alimentaire leur procure un gout unique, presque sucré. Mais je m'éparpille ! 

Comme je le disais, les lenalds ont déjà subi une invasion et en parlant avec un des anciens, je me suis rendue compte que ce qui arrivait à la Milifutaie était assez similaire. En effet, si on en croit ce doyen, les créatures seraient arrivées du sol dans une frénésie incroyable.
J'ai essayé d'avoir d'autres informations en discutant avec les autres lenalds et c'est Logel qui m'a confirmé cette version. Selon lui, les wabbits seraient venus du sol et auraient attaqué en pleine nuit ! C'est trop gros pour être une coïncidence...
Une seule chose m'échappe dans cette théorie : Avez-vous vu l'envergure du dispositif de sécurité mis en place à Amakna ? Autant de gardes pour une simple menace wabbit me parait un peu exagéré... Peut-être ont-ils des informations que je n'ai pas. Le Wa Wabbit aurait pu monter une armée assez grande pour menacer le continent ? Il va falloir tirer les choses au clair ! En tout cas, cela ne me dit rien qui vaille...
_______________________________________________

15 Flovor 648

La situation semble s'être stabilisée. Toujours pas de faille dans le sol de la Milifutaie, mais la garde est encore mobilisée. On dirait bien que la menace subsiste... Malheureusement je ne peux pas enquêter à temps plein sur ce mystère. J'aimerais y consacrer plus de temps mais j'ai des obligations. Mes clients n'en ont que faire de ce qu'ils considèrent comme un passe-temps.

Heureusement, j'ai pris de l'avance sur mes commandes et j'ai pu creuser un peu aujourd'hui. J'avais d'ailleurs décidé d'aller faire un tour du côté des souterrains autour de la Milifutaie. Je me suis dit que ces secousses à répétition ont sûrement fragilisé le sol ou laissé des traces.

C'est donc la mine Auderie, la plus proche, que j'ai visitée en premier. Je dois avouer ne pas être totalement à l'aise dans ces tunnels consolidés à la va-vite. Et oui car la plupart des mines sont exploitées par des Enutrofs et leur goût prononcé pour l'or fait qu'ils essayent souvent de dépenser le moins possible dans les installations. Imaginez mon désarroi lorsque j'ai vu la qualité du supportage... Et encore, on m'a dit que cette mine était l'une des mieux entretenues ! Toujours est-il que je n'ai rien constaté de notable. Aucune fissure inquiétante ni récente. Aucune trace d'un éventuel passage de wabbit non plus.
J'ai aussi parcouru le passage secret entre Amakna et le temple roublard. Croyez-moi, si vous ne voyez pas duquel je parle, c'est mieux pour votre sécurité. Mon clan n'est pas réputé pour son accueil chaleureux... Mais là encore, rien d'inquiétant.

Je suis donc partie en direction des souterrains de la cité d'Allister. Ca n'a pas été une partie de plaisir ! J'y suis restée toute l'après-midi à scruter le moindre recoin. Il n'y a vraiment rien de beau à voir là-dessous. Les créatures qui y vivent sont vraiment répugnantes et puis l'odeur est... saisissante !

Je pense que le pire reste l'eau qui s'y trouve. On y voit se mêler différents ingrédients, tous plus dégoûtants les uns que les autres. Pour vous dire, j'ai croisé des carcasses de monstres, des carcasses de Douzien, des substances boueuses à la couleur peu alléchante et autres immondices. Ce qui est étonnant, c'est la quantité de poissons qui vivent dans ces eaux sales. Et ce qui est plus surprenant encore, c'est que j'ai croisé des pêcheurs !
Après avoir passé une heure à arpenter les pavés glissants du souterrain sans le moindre indice, j'ai décidé de partir. Il m'a fallu deux bonnes heures pour retrouver la sortie...
Cette journée est donc un échec. Les seules choses que j'aurais apprises aujourd'hui sont que les expériences alchimiques douteuses et l'eau ne font pas bon ménage, et qu'il faut toujours vérifier la qualité du poisson ainsi que sa provenance !
Je pense retourner voir dans les prisons alentour prochainement. Une petite visite à Lara Soft s'impose aussi, ne serait-ce que pour voir si elle me tiendra le même discours que la dernière fois.
_______________________________________________

13 Martalo 648

Comme prévu, aujourd'hui je suis retournée à la Milifutaie pour interroger Lara Soft mais j'ai découvert une toute autre chose à la place ! Une brèche immense s'est ouverte au beau milieu de la province d'Amakna ! J'ai bien tenté de m'approcher du précipice pour en voir le fond mais celui-ci n'est même pas perceptible... Malheureusement je n'ai pas pu rester longtemps dans la zone qui était infestée de gardes de la couronne.
Je me suis alors dirigée vers la taverne d'Amakna, dans l'espoir de croiser un villageois qui en savait un peu plus que moi ! J'ai d'ailleurs surpris une conversation autour d'événements inquiétants dans le monde des Douze. Deux Eniripsas ronds comme la queue de pelle d'Enutrof sous-entendaient qu'il se passait des choses au moins aussi étranges vers les pénates du Corbac. Déterminée comme jamais à percer les mystères de notre monde, j'ai tout de suite filé vers le repère du Maitre Corbac. Quelle surprise lorsque j'ai découvert tout un poste avancé de bworks belliqueux !

Déjà que l'odeur habituelle de clakoss qui émane de la bibliothèque n'est pas agréable, voilà que des créatures à l’hygiène plus que douteuse se mettent à camper dans les pénates ! Toujours est-il que la situation conflictuelle ne semblait pas liée aux événements de la Milifutaie, j'ai donc décidé de ne pas prendre part aux festivités. J'ai tout de même inspecté les lieux et ai essayé de glaner quelques informations aux guerriers du coin, sait-on jamais comme on dit !
J'ai croisé un disciple de Iop bien déterminé à plumer le Maitre Corbac qui m'a suggéré de visiter la tente d'un bwork en dehors du camp. Selon ses dires, celui-là était différent des autres. Forcément intriguée et toujours dans l'espoir de trouver un quelconque indice pouvant relier les deux affaires, j'ai suivi ses indications.

J'ai trouvé le guerrier bwork au Nord du bois de Litneg et après lui avoir prouvé ma valeur, nous sommes entrés dans son habitation de fortune pour discuter. Et quelle discussion ! Ce dialecte ne m'avait pas manqué. Une vraie torture pour les oreilles... Le respect gagné grâce à ma supériorité au combat, Bworkékorall (c'est son nom) m'a expliqué les raisons de son mécontentement ainsi que son plan. Ingénieux d'ailleurs, à tel point que je pense qu'on lui a soufflé l'idée !
Et c'est là que je l'ai vu ! Au centre d'une des peaux tendues en guise de toit, dans le fond de la pièce ! Un grand œil habillé de sa paupière, le regard noir à vous glacer le sang dans les veines ! Serait-ce possible qu'un Shushu soit derrière tout ça ?! J'ai immédiatement coupé court à la conversation en promettant au mutin que je reviendrais l'aider plus tard et suis partie sans attendre !

Je suis passée voir Suffer, un ami Sram qui habite à côté du zaap de Brâkmar pour lui faire part de ma découverte. Nous nous sommes mis d'accord pour retourner dans le bois de Litneg demain, aux aurores. Il en connait un rayon sur tout ce qui est démoniaque, peut-être pourra-t-il me confirmer la surprenante présence d'un Shushu !
_______________________________________________

14 Martalo 648

Nous sommes partis de Brâkmar au lever du jour et avons atteint la tente de Bworkékorall lorsque le soleil était au zénith. J'ai bien cru que la monture de Suffer ne tiendrait pas jusqu'au bois ! Heureusement qu'il n'hésite pas à la fouetter régulièrement, sans quoi nous serions en train de bivouaquer quelque part dans Cania à l'heure où j'écris ces mots !

Une fois les présentations faites, j'ai feinté un intérêt pour la cause du bwork pendant que mon ami inspectait les lieux. Malheureusement je n'ai pas appris grand chose de plus que la veille, mais cette petite escapade m'a permis de confirmer l'existence de deux Shushus ! D'après Suffer, il est possible que ces démons soient à l'origine du conflit entre Bworkékorall et son clan, et qu'il est fortement probable qu'ils soient les cerveaux du plan de mutinerie !

La situation est d'une gravité sans pareille ! J'ai décidé de prendre toutes les mesures possibles, aussi ai-je envoyé une lettre à Zephix pour lui demander son aide. En voici une copie :

Cher Zephix,

Si je t'écris aujourd'hui, c'est que la situation est grave. Tu dois sûrement être au courant mais des choses terribles se passent à la Milifutaie. Voilà plusieurs semaines que j'enquête sur le sujet et tout ça ne me dit rien qui vaille. Pour te résumer un peu mon parcours, j'ai d'abord pensé à un complot de certains habitants des alentours, pour des histoires de gros sous mais il n'en était rien. J'ai ensuite enquêté du côté des wabbits mais sans succès.

C'est alors que j'ai repéré quelque chose de terrible dans une tente non loin de Bonta. C'est tellement invraisemblable que je peine à te l'écrire... J'ai l'impression que des shushus ont réussi à s'introduire dans le monde des Douze. Tu l'auras compris, cette lettre a pour but de te prévenir de la menace. Je connais ton goût pour l'aventure mais je pense que ceci n'est qu'un commencement, il faut donc rester vigilant !
Je sais que tu connais du monde vers Amakna et son château, pourrais-tu te renseigner un peu et me dire si le roi compte faire quelque chose ? J'ai beau graisser la patte des gardes de la Milifutaie, les bougres n'ont rien voulu me dire de plus !

Merci d'avance et surtout porte-toi bien ! J'espère qu'on se recroisera très prochainement et qu'il te restera un peu de la fameuse soupe de Mellix !
Mufrap
 
_______________________________________________
18 Martalo 648

J'ai reçu la réponse de Zephix ce matin ! La voici :

Mufrap,

Malgré les circonstances que tu évoques dans ton courrier, je suis heureux d'avoir de tes nouvelles.

J'ai effectivement entendu parler de tremblements de terre et de l'ouverture de celle-ci au beau milieu du continent. Comme je te l'avais dit lors de notre rencontre à Sufokia, durant le buffet organisé par le Conseil de la Mer, je suis dans une période de communion avec la nature particulièrement profonde ce qui ne m'a pas encore permis d'aller voir cette cicatrice terrestre de plus près.

En revanche, j'ai discuté avec un ami éleveur de bouftous. Il a vu un garde s'enfuir en courant de la Milifutaie lorsque le sol commençait à se déchirer. Il aurait appris plus tard que ce même garde, qui n'est autre que le conseiller du roi, a contacté une certaine Sedierta Otel à ce sujet lui demandant de venir sur place. Si j'ai bien compris, elle n'habite pas sur le continent, elle est censée accoster au port de Madrestam dans les jours qui suivent. Si le temps au large est clément, elle sera surement arrivée lorsque tu recevras ce courrier.

Prends soin de toi. J'ai aussi quelque chose à te demander mais nous devons nous voir. Laisse moi le temps de terminer ma retraite spirituelle, je t'écrirai pour convenir d'un lieu de rencontre. Il s'agit d'un projet qui sans nul doute t'intéressera.
Zephix.

Je suis passée à Madrestam dans l'après-midi mais je n'ai pas croisé cette fameuse Sedierta Otel.
_______________________________________________

19 Martalo 648

Je suis retournée à la Milifutaie, maintenant infestée de monstres puissants et voraces, pour voir si Mme Otel était arrivée. Ce n'était pas le cas mais un des gardes m'a proposé d'aller la chercher à Madrestam, elle venait juste d'accoster ! L'occasion parfaite pour en savoir un peu plus sur cette étrange personne, et sur la situation en général ! 
Visiblement cette disciple d'Osamodas est une scientifique de renom dans la contrée lointaine où elle vit. Elle n'a pas voulu m'en dire plus mais j'ai compris que c'était une zone aride, elle aussi infestée de ces monstres aux dents bien plus nombreuses (et sans doute en meilleur état) que celles d'un Enutrof.

Avec l'accord des gardes (sans doute ne se souvenaient-ils pas de moi, ou peut-être étaient-ils simplement trop occupés à repousser les vagues de monstres), j'ai pu assister Sedierta dans ses analyses. J'ai tout de suite vu que je n'avais rien d'une scientifique. J'ai failli me faire éborgner en voulant installer une sonde dans la faille. Bon visiblement ce n'était pas totalement de ma faute. D'après la spécialiste, si la terre a tremblé lorsque j'ai lancé l'analyseur dans la brèche, c'est que celle-ci est protégée par un sort. 
Reste à savoir qui aurait pu lancer un tel enchantement, et dans quel but ?! Protéger la plaie béante dans le sol ? La confiner ? Dans les deux cas, il doit s'agir d'un être d'une grande puissance. D'ailleurs c'est certainement ce sortilège qui fait que nous ne voyons pas le fond du trou... Je ne connais pas de Douzien capable de telles prouesses ! Je ne sais pas si les Shushus ont accès à un pouvoir aussi grand, mais leur récente découverte me porte à croire qu'ils sont liés d'une façon ou d'une autre à ce qu'il se passe ici !
Les différents prélèvements montrent une teneur inhabituelle en soufre dans les environs. C'est assez classique dans les zones volcaniques mais il ne me semble pas avoir entendu parler de cratères, même anciens, dans cette région du monde. La brèche serait-elle liée à Vulkania ? Sedierta m'a affirmé que les monstres qu'on retrouve autour de la faille sont endémiques à son île. Ma première hypothèse était que ce trou n'était finalement qu'un tunnel jusqu'à son pays, mais j'en viens à me demander si ce n'est pas un réseau entier de galeries ! 

De quoi faire pâlir le Wa Wobbot lui-même ! Je peine tout de même à croire que quelqu'un soit capable de faire des trous aussi grands et longs dans le sol. Cela prendrait des années, voire des décennies ! Est-ce que celui qui est derrière tout ça utilise la technologie des portails Zaap ? Cette piste n'est pas à écarter, je crois même me souvenir avoir croisé un vieux qui racontait à qui voulait l'entendre que les Shushus avaient déjà réussi à envahir le monde des Douze grâce à ça...

Je compte rester aux côtés de Sedierta encore quelques jours pour assurer sa sécurité et l'épauler dans ses tâches scientifiques.
_______________________________________________

2 Aperirel 648

Cela faisait bientôt deux semaines que je n'étais pas rentrée chez moi ! Trop occupée à combattre les hordes de vers cuirassés ! Il en sort de nouveaux tous les jours... Nous avons réussi à cantonner l'invasion autour de la brèche mais les attaques sont musclées. Ce coin là de la Milifutaie est devenu littéralement un vrai champ de bataille !
Ayant fait la route ce matin, je suis arrivée chez moi en début d'après-midi. Ma boite aux lettres débordait de courriers en tout genre, mais une enveloppe se démarquait des autres, bordée d'un revêtement doré et verrouillée d'un seau divin.

J'avoue que je ne l'ai pas ouverte tout de suite, craignant ce qu'elle puisse renfermer. Mais après avoir rassemblé mes esprits, je me suis décidée à affronter la réalité. Les mots du dieu Iop en personne raisonnent encore dans ma tête !

"Depuis peu, la terre s’est déchirée, fendue dans sa chair, comme on éventre un wabbit avec son épée. En ont jailli des monstres jamais vus ailleurs, des créatures qui semblaient possédées, comme animées par des démons... Et pour cause : elles sont tout bonnement contrôlées par des Shushus tout droit venus de la Shukrute !"
"Aujourd’hui, c’est vous, oui, VOUS, qui allez sauver le Monde des Douze de ces infâmes créatures. Et pour cela, moi Iop, dieu de la force, de la bravoure et du courage, vous offre un accès à la meilleure salle d’entraînement du Monde des Douze, que dis-je, du Krosmoz tout entier. J’ai nommé : Externam !

Externam... Dernier rempart avant la réincarnation... Lieu de rassemblement des âmes des défunts, dans l’attente du jugement. Oh, pas d’inquiétude ! Vous n’êtes pas encore mort... Pour la première fois dans l’histoire krosmique, les divinités, avec l’accord de Thanatena, ont accepté d’ouvrir les portes de ce lieu ultime aux Douziens encore en chair et pas seulement en os."


Externam... Comment est-ce possible ?
8 0
Réactions 4
Score : 2046

Quelle enquêtrice ! Si tu as besoin d’un coup de branche, n’hésites pas à envoyer un tofu voyageur.

1 0
Score : 849

Effectivement, ces derniers temps, la province du Château semble être agitée. J'irais espionner ces gardes pour en apprendre un peu plus, mais le Roi nous cache quelque chose. Il y a un os dans le potage.

Hora'
 

2 0
Score : 3713

Mon enquête continue. Vous en trouverez les détails à la suite de mon journal.

1 -1
Score : 2046

Merci pour cette suite !!
 

0 0
Réagir à ce sujet