En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN
FR EN
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[RP] La renaissance du sacrieur. (L'INTÉGRALE EN PLUSIEURS CHAPITRES)

Par zraixif 30 Janvier 2019 - 23:08:58

Bonjour à tous et à toutes, je vous présente aujourd'hui l'intégralité de ma deuxième histoire, je vous la ferais découvrir en plusieurs chapitres qui viendront avec le temp, alors pensez à revenir de temps à autres! Allez bonne lecture!



Je me nomme Killasangz, je suis un "jeune" Sram, disciple d'Ogivol Scalarcin, Espion de brâkmar et j'en passe...


Il y a longtemp je trainais avec quatre personnes bien distinctes,

Sangpoursangs, Un sacrieur qui rêvait et aimer créer... il n'hésitait jamais à protéger ses amis, il était aussi le Chef de l'armée de brâkmar donc un ami et un supérieur.

Irilys, Une sadida d'une gentillesse rare et d'une bonté impressionnante, elle était toujours prêtes à nous soigner Sangpoursangs et moi lorsque nous nous battions contre des sangliers.

Impul-sife, Un zobal hors du commun qui était toujours en quête de puissance, il maniait des masques interdit comme personnes...ce qui lui fit oublier qu'il était une personne...

Mon shushu, Que Irilys nommait Grugru, mon shushu s'énervait toujours contre Irilys même si je pense qu'il l'aimait bien, il avait un tempérament enragé et n'hésitait pas à utiliser la force, il m'avais sauver la vie comme j'avais sauver sa vie une fois..mais sa c'est une autre histoire...


En bref nous étions des amis qui avaient vécus une multitude d'aventures différentes, de Frigost à L'île des Wabbit, nous avions était partout..jusqu'au jour où ce produisit le drame:

Sangpoursangs: Killasangz, en tant que Chef de l'armée de brâkmar je dois partir défendre ma cité...Brâkmar est entré en guerre contre les autres cités.. Et je regrette Mais..tu ne viendras pas! C'est beaucoup trop dangeureux!

Moi: M..Mais Sangpoursangs..!

Sangpoursangs: Il n'y a pas de mais...À la guerre il y a toujours des gagnants...Mais pas toujours des survivants..

C'est comme sa que se déroula notre discussion avant son départ pour la guerre... Chaque jour j'allais dans les massifs de cania voire si je pouvais le trouver...chaque jours j'éspérait...Quand un jour en me rendant à Brâkmar je vis Oto mustam (Le grand Chef de Brâkmar) Si il était rentrer c'est que la guerre était finie!...


Ce jour-là Oto mustam m'annonça la Mort de Sangpoursangs, Mort en se sacrifiant pour mener brâkmar à la victoire...

La mort de Sangpoursangs nous sépara moi et le restant de mes amis.. Il ne restait que mon shushu...Mais..Rien n'était perdu, en me rendant chez Ogivol Scalarcin pour annoncer l'affaire nous eûmes une discussion très intéressante, Ogivol m'expliqua qu'au fin fond du village dévasté se trouvait un Autel, celui-ci semblait inutile mais ne marchait qu'en compagnie d'un shushu (quel chance) il m'expliqua alors qu'en sacrifiant 6 personnes précises je pourrais ramener Sangpoursangs à la vie! Après une consultation chez la voyante j'eus la liste des personnes à tuer..

La première personne était Coliana, L'ancienne Chef de l'armée de Bonta...Avant de me mettre en chasse je décida d'aller me reposer dans ma maison avec mon shushu..

Shushu: J'ai déjà vue Coliana au combat, crois-moi elle ne rigole pas

Moi: Nous non plus...Le plan est simple on se cache et on l'assassine! Mais avant..j'aimerais allez rentre visite à un hérmite qui connait bien Sangpoursangs...Un peu trop même.

Cet hérmite n'était autre que Woger l'hewmite, La personne qui avait recueilli Sangpoursangs et l'avait élevé..En arrivant dans sa tanière il dit: Sangpoursangs, c’est toi?
Visiblement il ne savait pas la mort de Sangpoursangs... Lui et moi eûmes une longue discussion..la mort de son "fils" le blessa d'une telle envergure que même moi j'en avais de la peine pour lui... Mais nous n'avions pas le temp pour parler...Nous devions Agir... Demain, à l'aube.. Coliana succombera..!


[Chapitre 1: Coliana la guerrière aux milles dagues]:

L'aube se levait, les oiseaux chantaient, les enfants jouaient, le soleil brillait...Les coups de dagues allaient tomber.

En me rendant à Bonta je me rendais compte que Coliana n'était plus une habitante de la ville, elle habitait dans la forêt à côter, sa me surprenais beaucoup..comment une ancienne Chef d'armée pouvait vivre écartée de sa cité? De plus cette femme semblait bien étrange, du moins suffisamment pour faire douter mon shushu...

Shushu: Killasangz, Il faut que je te dises un truc..

Moi: Qu'y a t'il mon vieil ami?

Shushu: Coliana n'a pas arrêté sa carrière d'elle même...

Moi: Une minute shushu..

Des gardes rôdaient partout dans la forêt, c'était bien étonnant.. Alors sans hésiter je me jeta sur eux les assassinant les un après les autres, tous sauf un, je le questionnais:

Garde: Je..je ne sais quasiment rien..je sais juste qu'on recherche quelqu'un..s'il vous plaît ne me tuez pas!

Moi: Pfff..tu ne m'apprends presque rien *assassine le garde*.

Ils cherchaient quelqu'un..mais qui?? Arrivé devant la maison de Coliana une troupe de 15 soldats nous tomba dessus, il n'y avait aucun échappatoire, je pensais tenter le carnage quand soudain mon shushu m'arrêta:

Shushu: Je te disais donc...Coliana n'a pas stopper sa carrière d'elle-même...

Killasangz: Ah Bon..? Mais al..

Soudain une ombre sortit des buissons déchiqueta en quelques secondes tout les soldats sans aucunes difficultés...si simplement qu'on avait l'impression qu'il y avait plusieures personnes..

Coliana: Ton shushu dit vrai...On m'a renvoyé...parce que..Je tuais tout les êtres que je croisait..et..et..hihihihihihihi...tu n'y échapperas pas...

Coliana se jettea sur moi, pour me protéger, j'invoqua mon double qui se fit détruire en trois secondes, en réalité Coliana n'étais pas seule, des dagues sortaient des buissons..j'avais presque l'impression que les dagues volaient!

Coliana: Surpris...? Je te présente ma capacité à pouvoir contrôler des dagues à distances...Ma capacité qui a fait de moi cette personne puissante...

Shushu: ..Et sans âme, tu vas mordre la poussière *Grrrrrr*

Coliana se battait de plus en plus violemment quand soudain elle se prit les pied dans mon piège d'immobilisation et de poison.

Coliana: *argh* Je..je vois c'est tout ce dont tu es capable?

Moi: Tu peux rire madame la iopette fan de dagues...Mais je suis un sram, regarde autour de toi.

Coliana: Un reseaux...bien..bien jouer...mais je ne me laisserait pas faire...pas comme avant, quand j'étais petite, tout le monde se moquait de moi...*Grrrrr* et j'ai tout fait pour paraître gentille...mais sa ne leurs allaient jamais...JAMAIS TU M'ENTENDS!!!

Coliana hurla si fort que tout mes pièges furent envoyés valsé dans le paysage..Elle me jetta dans chacun d'eux et me jetta dans les orties...Quand soudain elle sortit un tourmenteur (Arme à distance) et me pointa, je crût mourir Quand soudain mon shushu s'interposa entre nous.

Shushu: Tu ne toucheras pas à mon sram...Certes il est têtu mais au moins lui il m'a sauver autrefois... Aujourd'hui je le suis pour pouvoir sauver son imbécile d'ami...Sangpoursangs le Chef de l'armée de brâkmar..Mais toi Coliana...OUI TOI! PERSONNE NE T'AIME!

Mon shushu avait dit des mots qui semblaient avoir beaucoup d'effets sur Coliana..Elle ne bougeait plus (Tu m'étonnes elle est dans un piège d'immobilisation) Et je la vis verser une larme...

Coliana: Je..je voulais juste aider les autres...je n'ai jamais rien fait pour blesser les autres..mais pourquoi quoi que je fasse sa finit toujours de la même manière...snif..je vous déteste...je vous déteste tous... ce monde est injuste...Ce monde..n'a pas besoin de moi...de toute façon je ne..ne sers à rien snif...

Elle pointa son tourmenteur au dessus de son front,
posa son doigt sur la détente
et appuya...
comme quoi les plus forts ne sont pas toujours les plus heureux...

Deux jours passèrent, mon shushu semblait toujours surpris de ce qui s'était passer... Mais c'était ainsi, c'était sois nous sois elle...et nous n'avions pas le temp de regretter il nous reste encore beaucoup de cible...

En regardant la prochaine cible je remarquais que celle-ci se trouvait au royaume Sadida..Une minute, le royaume Sadida?

[Chapitre 2: La retrouvaille avec Irilys]

Mon shushu et moi étions en route pour le royaume Sadida, Ma prochaine cible se nommait Garem, arrivé au royaume je me rendais à la droguerie, le combat contre Coliana m'avait fait bien souffrir, j'avais des fissures partout et je commençais à voire trouble.

En rentrant dans la droguerie j'entendais une voix familière toute proche, Mais Ne serait-ce pas celle de...

???: Chéri, on a un client! Tu peux apporter le reste des potions?

...Mais oui, c'était..IRILYS?! J'en ne savais pas du tout qu'elle travaillait ici, mon shushu semblait pétrifié à l'idée de revoir Irilys.

Irilys: Bien le bonjours monsi...*fais tomber ses potions*.. Killasangz..? Grugru?!

Shushu: M'apelle pas comme sa!!!

Moi: Bonjour Irilys..

Irilys: VENEZ DANS MES BRAS!

Irilys semblait heureuse moi aussi, Mais j'espérais avoir à éviter de lui dire que j'étais devenu un assassin, sa ne me semblait pas être trop dur à cacher comme secret jusqu'à ce que j'entende cette phrase...cette phrase qui détruisit tout mon plan...

Irilys: Killasangz je te présente, Garem, mon mari haha!

Son mari...était Ma futur victime...

Shushu: Outch coup dur HAHAHAHAHAHAHAHAHA

Garem: *chuchote à Irilys* Ils sont bizarres...

Visiblement Garem ne semblait pas nous apprécier, je ne l'appréciais pas non plus...à cause de lui je devais faire un choix...La joie d'Irilys ou la vie de Sangpoursangs...?

Irilys: Trêve de bavardage allons manger j'ai fait des biscuits ainsi qu'une délicieuse soupe!

Moi: Haha tu en as de la chance Garem, une femme qui fait la meilleure soupe du monde!

Garem: *pensif* Oui..

Garem semblait vraiment ailleurs, je n'aimais pas l'ambiance qu'il pesait dans l'air... Seul Irilys semblait vraiment heureuse, je guettais le moindre des mouvements de Garem pendant que mon shushu mangeait sa soupe...Je ne pouvais pas supprimer Garem, Irilys ne me le pardonnerait jamais.

Garem: Killasangz, je te fais visiter?

Moi: Volontiers.

Garem m'emmena dans leur jardin, visiblement il ne voulait pas me faire visiter.

Garem: Tu comptes dire Quand à Irilys que t'es un assassin?

Moi: Co..comment tu sais sa?!

Garem: Des dagues pleines de sang, un shushu, et toi, un sram...

Moi: T'as un problème avec les srams?!

Garem: Du calme, je ne compte rien dire à Irilys...Mais si tu comptes nous attaquer crois moi je te broierais dans mes ronces...

Garem me rammena dans la salle à manger ou Irilys et mon shushu faisait une bataille de soupe, Irilys pour le plaisir, mon shushu pour tenter de la noyer...

[3 Heures plus tard]

Garem: Désolé chérie je dois aller à un rendez-vous!

Irilys: Bien, à ce soir!

Garem quitta le jardin, je me demandais bien où il pouvait aller, j'invoquais un double puis je m'éclipsais discrètement, il y eût du bruit a l'étage...Qui étais-Ce?

Moi: Garem?!

Garem: Que..quoi?! N...Non!

Je vis Garem avec pleins d'argent dans les mains, de l'argent des coffres d'Irilys, c'était un voleur (euh comme moi en fait hum..) ce qui m'embête c'est qu'il S'en est pris à la mauvaise personne!

Moi: Toi..t'es mort.

Garem: Vas-y on verra comment le prendra Irilys Hahahahaha...Espèce de crétin..tu ne comptes pas pour elle, arrête de t'accrocher à ton passé...pour moi non plus Elle ne compte pas...je suis amoureux d'une autre..et pas de cette..

Moi: *se jetta sur Garem* Grrrrr..!! Je t'interdis de mal parler d'elle compris?! Je me suis toujours demander quelle goût sa avait une dague...tu vas pouvoir me répondre...!!!

Irilys:*au loin* Il y a quelqu'un?

Garem: Oups...

Moi: Euh c'est moi..je..euh..me vide au toilettes haha..

Irilys: ...charmant... *sort de la maison*

Moi: Toi, Garem...TOI! tu ferais mieux d'faire gaffe parce que ma dague tu vas la sentir crois-moi!

Après cette dispute nous décidions de retourner dans le jardin l'air de rien, puis finalement le temp passa jusqu'à l'heure d'aller dormir...j'en profita pour discuter avec mon shushu.

Moi: ...et voilà comment je me suis jeté sur lui, il a voler Irilys et sa il me le payeras...mais nous devons rester discret..

Shushu: On est pas obligé de la sauver...on pourrait s'en servir d'appât!

Moi: Shushu..

En regardant dehors par la fenêtre je vis deux ombres, une fille endormie et un gars avec un couteau, je sortit dehors en me hâtant, je m'éjecta sur le gars qui n'était personne d'autre que Garem, puis j'enfonça Ma dague dans sa gorge...puis en regardant bien je vis que les deux ombres étaient des poupées...et Irilys m'avait vu charcuter celle de Garem...

Irilys: Killasangz..tu..tu as une dague pleine de sang séché..et pourquoi la poupée de Garem..qu'est ce que sa signifie..?

Moi: Je..euh..

Garem: Il s'agit que ton cher sram est un sram comme les autres haha!

Moi: QUOI MOI?! ET TOI ALORS?! Irilys ce type te vole ton argent! il ne t'aimes pas il profite de toi..!!!

Irilys: Killasangz...je veux que tu partes...

Moi: Je partirais...je ne reviendrais jamais...mais je ne laisserais pas ce scélérat S'en tirer...

Je sortis alors mes dagues et m'élança sur Garem lui sortit ses ronces et tenta de m'écraser, Irilys hurlait et s'affolait, je me doubla puis sauta sur Garem, lui plantant une dague dans le ventre, puis mon Shushu sauta sur lui le faisant tomber à terre.

Irilys: KILLASANGZ!!!..cette fois S'en est trop...tu..tu as faillit tuer mon mari...je..je te pensais différent..tu me déçois beaucoup...beaucoup!!

Je n'avais jamais vu Irilys ainsi Elle sorta une vingtaine de ronce et m'écrasa avec, je pouvais attraper une ronce et m'en servir pour blesser Irilys...mais je ne pouvais pas m'en prendre à elle...

Shushu: Je vois que comme d'habitude tu es incapable de t'en prendre à Irilys... je vais devoir m'en occuper!

Mon shushu prit contrôle de moi comme le font tout les shushu, il s'élança sur Irilys et lui mis une gifle monstrueuse qui lui fit perdre connaissance..Puis mon shushu me laissa reprendre contrôle de moi...je profita de l'inconscience d'Irilys pour..

..Assassiner Garem..

A son réveil Irilys était seule...voyant le cadavre de Garem..j'avais trop honte pour lui parler...mais j'avais fait ce que je devais faire...


[Chapitre 3: Duo brisé]

Ce qui s'était passé avec Irilys m'avais fortement déplu...J'étais partit comme un voleur (vu que..bah j'en suis un quoi.) la laissant inconsciente et seule, mais je devais me hâter, la prochaine cible se nommait Flaya et je ne connaissais rien d'elle...absolument rien..

Les heures passèrent et je ne trouvais aucune information, je commençais à douter sur son existence, jusqu'à me souvenir d'un détail...Impul-sife (Un de mes ami qui faisait partit de notre groupe avec Irilys et Sangpoursangs comme dit au début) m'avais déjà parler d'elle...il avait même des documents sur elle...Mon choix fût pris, je vais rendre visite à Impul-sife même malgré sa folie avec ses masques.


Impul-sife vivait seul dans la forêt avec ses masques, lors d'une expédition sur l'île de Sakaï nous avions trouver un masque étrange, je lui disais en permanence de ne pas le mettre...mais le mal était fait avec le temp il devint fou.

Arrivé devant chez lui je toqua...personne? C'est étrange tout de même...Quand soudain je me retourna..

Impul-sife: Que..que fais-tu ici?! Tu viens voler mes masques hein...comme les autres...pitoyable...pitoyable..hihi...oui vraiment pitoyable...

Moi: Espèce de fou tu t'répètes là..!

Impul-sife: Grrrr tu parles trop..mais sa va s'arranger...je vais faire de toi de la poudre d'os...qu'elle chance j'adore manger de la poudre d'os hihihi...

Impul-sife se jetta sur moi et commença à m'éjecter contre les murs de sa maison, je riposta en lui mettant trois coup sournois puis une attaque mortelle, sa suffisait pour percer ses boucliers mais pas à le mettre K.O. Alors je prépara dans mon coin un réseaux de pièges entre lui et moi...quelle surprise ce fût pour lui quand il m'attaqua avec Boliche puit se prît le réseaux à pleine dent, mais soudain, Impul-sife utilisa les pouvoirs de son masque et le sol commença à trembler, il prépara un coup de poing surpuissant et s'hélança sur moi, mais ma plus grande surprise fût..

..Quand Irilys l'écrasa avec sa ronce pour me protéger...

Moi: Irilys?!

Irilys: ...Killasangz nous devons parler... tu..tu disais vrai...J'ai lût une lettre qu'envoyais Garem a une femme...il disait que j'allais bientôt le rendre riche...pardon Killasangz de ne pas t'avoir crût...mais sa ne veux pas dire j'ai envie de te parler.

Moi: Je comprends, désolé...

Impul-sife: Gné..Vous avez finit c'est bon? Chuis légèrement écrasé..*son masque tomba* Hein??.. Killasangz, Irilys???

Impul-sife n'était plus sous la folie il semblait même allait bien..du moins avant de s'évanouir, d'après Irilys ce n'était rien de grave mais qu'elle devait retourner au Royaume Sadida pour le soigner..

Irilys: Je te rejoindrais quand j'aurais finit de soigner Impul-sife..

Moi: Bien, bonne chance à vous deux...j'ai fouiller dans les notes d'Impul-sife et Flaya est en réalité une personne qui a fait un prêt à Impul-sife pour notre expédition sur l'île de Sakaï, elle habite au village des éleveurs...je pars maintenant à sa recherche...bonne chance Irilys.

Irilys: De même...

[Deux heures plus tard]

Arrivé au village je me précipitais quand soudain un éboulement gigantesque me tomba dessus, il n'y avait aucune fuite, fort heureusement une jeune féca me protégea avec ses boucliers...

Flaya: Bonjour je me nomme Flaya, vous devriez faire attention les éboulements sont fréquents!

Flaya était bien gentille elle m'invita à manger et me raconta des histoires sur ce village, dommage qu'il faille l'éliminer...

Flaya: Vous savez je n'ai jamais eût d'amis auparavant...et comme vous êtes les premier je vais vous montrer quelque chose! Suivez-moi!

Elle m'emmena dans une source magnifique et cachée, il y avait des petites cascades partout, des fleurs et des insectes bleus et au milieu il y avait une petite source magnifique, elle me donna un peu de l'eau de cette source, j'avais l'impression que toutes mes blessures face à Impul-sife avait disparut!

[Le temp passe]

Cela fait environs une semaine que je séjourne avec Flaya, j'ai totalement oublier la mission de Sangpoursangs et le fait que je devais l'assassiner (quelle erreur pour un assassin), elle était si gentille avec moi, nous faisions tant de choses, des cookies, des batailles de farines, de l'élevage..mais sa semblait déplaire à mon shushu...

Shushu: Killasangz on a une mission..qu'est ce qu'il t'arrive d'habitude tu n'hésite jamais à assassiner des gens et depuis certains temp tu sembles hésiter..

Moi: Je sais Shushu mais croit-moi ce n'est qu'avec elle que j'hésiterais...

Shushu: Grrrrrr..c'est déjà trop, je refuse qu'on reste ici pour toujours c'est compris?!

Mon shushu partit bouder, de toute façon il n'aimait jamais les personnes gentilles, Flaya semblait vraiment heureuse de ma présence par contre, mais il est vrai que je ne pouvais pas ignorer Sangpoursangs et les autres..

Flaya: Tu viens Killasangz? On part chercher des fruits dans la forêt!

Moi: Volontiers!

Je crois que je n'aurais jamais dût dire ça...Flaya décida de partir seule un petit moment dans son coin...10 Minutes passèrent sans qu'elle m'appelle, je commençais a m'impatienter, alors je décidais de partir à sa recherche, Quand soudain je vis derrière un rocher...

...Flaya, à terre au pied d'une sorte de Koalak mutant énorme...

Je me précipitais sur lui , équipé de mes dagues, mais quand je vis ce dont il était capable, je m'approchais en utilisant un coup sournois mélanger à une attaque mortelle, le combo fût si puissant que le Koalak fut éjecté à 10 Mètres, détruisant tout les arbres sur sa trajectoire, il était tellement blessé et apeuré de mon attaque, qu'il prît la fuite...mais c'était trop tard...

...Flaya était morte...

Au début j'étais triste, mes je crois que mes réflexes d'assassin resurgirent soudainement, je n'avais pas à être triste ni être coupable...Car c'était une bête qui avait fait le travail à ma place...

En rentrant au village je retourna vers mon shushu qui fît de même:

Shushu: Écoute Killasangz si tu veux rester ici avec Flaya je comprendrais...et j'essayerais de faire avec...

Moi: Pas besoin Shushu, Flaya est morte...et je suis désolé moi aussi de ne pas avoir était sérieux dans ma mission d'assassin cette fois..

Shushu: Aucun problème..et désolé pour Flaya, tu m'expliquera comment tout sa c'est passer sur le chemin du retour..? Car au fond..je crois que je l'appréciais presque..elle était pas si horrible...

Moi: Ne t'inquiètes pas..tu feras d'autres rencontres!

Shushu: Oui, mais peut-être pas comme Flaya...Ah et...

Moi: oui? Tu voulais me dire quelque chose?

Shushu: Non rien...

Moi: Bien alors partons! *s'éloigna du Shushu qui restait immobile*

Shushu: Comment pourrais-je te dire que c'est moi qui est pris contrôle du Koalak et a tuer Flaya...

[Chapitre 4: Chaos de Sram]

Après avoir quitter le village des éleveurs je réfléchissais d'où j'avais entendu le nom de la cible suivante: Guévion... J'avais beau essayer je ne me souvenais pas...la chaleur peut-être? Finalement j'allais voire mon maître, Ogivol Scalarcin.

Moi: Salut ogi comment qu'sava?

Ogi: Bien bien et toi? Tu viens consommer un peu d'chanvre?

Moi: Non j'essayais juste de me souvenir qui est Guévion...

Ogi: Tu te moques de moi..? Guévion, c'est le chef de l'armée du château d'amakna.. le type qui a monter ta prime à 3 Million!

Moi: Ah oue...ah mais nan t'inquiète je savais...oue oue Guévion bah oui évidemment...comment j'ai put oublier haha..

Ogi: Mouais..

En sortant du repaire d'Ogivol je croisais Irilys accompagné d'Impul-sife, elle avait réussit à le soigner, ils étaient prêt au m'accompagner dans ma mission, elle débutera ce soir, nous passerons par les égouts d'astrub pour rejoindre Le château discrètement.

[Le soir venût, dans les égouts]

Irilys: Cette odeur...

Impul-sife: Ces rats surtout...

Moi: Ne vous plaigniez pas, vous n'avez pas encore la peur de risquer de se faire tuer pas l'armée...alors héstimez-vous heureux...

Irilys: Tu..tuer???

Nous approchions de la sortie, en sortant il n'y avait quasiment personne, en regardant partout j'apperçut la prison, je m'y rendis en éspérant trouver quelque chose d'intéressant, mais la seule chose que je vît étais un prisonnier, tenant une carte, c'était le plan des gardes.

Moi: Hey si tu me passes ce plan je t'ouvres ta cellule okay?

Prisonnier: Sa marche!

Guévion se trouvait vers une boutique en ce moment, il était accompagné de trois soldats, comme Irilys ne supportait pas que j'assassine des gens elle resta au loin pour faire le guet, je m'approchais discrètement de Guévion accompagné d'Impul-sife, Quand je sauta sur l'un de ses soldats l'assassinant, puis je lança ma dague sur un deuxième soldats pendant qu'Impul-sife assassina le troisième.

Guévion: Bon sang que se passe-t'il ?! Attendez je vous reconnais, vous êtes Killasangz...Assassin,Espion,Voleur,Trafficant...

Moi: Et ton futur Assassin...

Guévion s'élança sur moi, armé de son épée, son armure était trop résistante pour mes dagues alors je recula et m'équipa de mon tourmenteur (sorte de pistolet) et lui tira trois fois dessus, les balles furent renvoyés, Quand soudain Impul-sife réussit à percer son armure et le projeter, je profitais de la chute de Guévion pour lui tirer dans le ventre le laissant à terre, sa chute fit tomber trois objets, c'était des mini bombes, elles explosèrent nous laissant inconscient Impul-sife et moi...

À mon réveil j'étais à l'hôpital, apparemment ceux qui m'avaient m'amener ici ne me connaissait pas, j'étais dans le lit à coter de celui d'Impul-sife, apparemment cela faisait plusieurs heures que nous étions la, une infirmière s'approcha de nous.

Dame: Bonjour monsieur, nous vous avons trouver inconscient avec deux autres hommes, nous vous avons ammener ici, et à propos de votre troisieme amis, Guévion...

Moi: Il est mort je sais.

Dame: Non, je voulais juste dire qu'on avait pas asser de place pour le mettre dans la même chambre, il est sâlement amoché mais s'en sort vraiment bien! Vous devriez être content Non?

Moi: Il est encore en vie?! *sortant sa dague* Ou est-t'il? OU EST-T'IL?!

Dame: Mo..monsieur pitiez lâchez cette arme!

Moi: *bousculant la dame et sortant de la chambre* J'dois retrouver ce bouffon avant qu'il n'informe la garde!

Je courrût, bousculant les infirmières, je devais me dépêcher, Quand soudain remarquant que personne ne m'aidait je pris une jeune infirmière en otage, la dague sous sa gorge, de ce fait on m'informa, de peur que je l'assassine, mais quelqu'un déclencha l'alarme.

Finalement, J'arrivais dans sa chambre, des gardes étaient en train de rentrer dans l'hôpital et de boucher les issues, je profitais du fait d'être encore seul, puis je m'asseyais sur Guévion, puis m'équipa d'une dague, l'a plaçant au dessus de lui...

...puis je l'assassina...

Quand soudain je me retournais en voyant un enfant avec une femme qui me regardait en pleurant.

Enfant: Pa..papa?

J'avais tuer son père sous ses yeux, mais pas le temp de m'excuser, les gardes entrèrent et prirent la mère ainsi que l'enfant qui pleuraient, il tentèrent de me sauter dessus, je me doublais puis sauta de la fenêtre, la chute fut dure mais supportable, malheureusement dans mon état je ne m'en sortirais pas...jusqu'à me souvenir d'un détail, dans cette ville il y avait énormément de personnes de ma brigade.

Moi: *appelant la brigade* Allo la brigade? Je me trouve au milieu du château, je vais avoir besoin de votre aide... Tenez vous prêt, la mission: Chaos de Sram, commence...Maintenant.

Les roublards placèrent des bombes, les sram des pièges, pendant que je tentais de quitter le château en assassinant des gardes, j'entendais l'alarme au loin, quand soudain le sous-Chef de l'armée m'interpella avec 15 Autres gardes.

Sous-Chef: C'est finit Killasangz, tu as fait trop de dégâts et nous t'arrêtons enfin hahahaha... ne tente pas de fuir c'est impossible.

Moi: Et pourtant regardez autour de vous...

Toute ma brigade les entouraient, pistolet et arc à la main, ainsi que des détonateurs.

Moi: Laissez moi partir, sinon je fais exploser votre ville minable.

Sous-Chef: Jamais!! TU M'ENTENDS?! JAMAIS!!!

Moi: Tant pis...Roublards faites pêter quelques bombes..

Les roublards firent pêter 7 ou 8 bombes, la ville brûlait, les gens hurlait en fuyant, certains se prenaient des pièges, l'alarme sonnait comme jamais, toute la ville me craignait et les quelques gardes qu'il restait allaient bientôt être plomber.

Moi: C'est dommage, je vous aimais bien...Roublards faitent pêter les dernières les bombes, et tuez moi ces gardes...

Ils exécutèrent, puis je m'enfuyais, en regardant au loin je vis l'armée de Bonta ainsi que des navires de sufokia s'approchant en renfort, mais c'était trop tard j'avais déjà fuit de cette ville minable, et plus rien ne m'y attachais je pouvais donc retourner à Astrub tranquillement et boire une bonne bière avec ma brigade. Quand soudain j'entendis au loin, sur les bateaux de sufokia, un Haut-parleur disant:

Eh bien alors Killasangz, on part sans ses deux amis?

Comment avais-je pût les oublier ?! COMMENT?!

Roublard: On n'a plus le temp Chef fuyons...

Moi: Vous fuyez moi pas, j'y retourne et ne me suivait pas, c'est trop dangeureux.

Roublard: Attendez, Non, vous êtes fou!!

Je me retourna en hurlant: Pour Brâkmar!!!
Et voilà comment je me dirigeais vers le château d'amakna, à nouveau...Et cette fois sa ne se reproduira pas de la même manière.

[Chapitre 5: Apocalypse et coup double]

En rentrant au château il y avait des morts partout, des maisons qui s'éffondraient et le ciel, rouge, à cause du coucher de soleil, c'était une scène incroyable, un aperçut de l'apocalypse, pourtant des gardes armés jusqu'aux dents, de Sufokia et Bonta arrivèrent de tout les cotés, je n'avais pas de possibilités de les battre, je préférais entrer dans le château discrètement, puis 10 minutes plus tard j'arrivais enfin dans la salle Majeure du château, à l'intérieur se tenait Irilys et Impul-sife ainsi que l'un de mes roublards, il y avait aussi pleins de gardes ainsi que deux chefs gigantesque, ils semblaient très puissant, l'un était le chef de Bonta, l'autre de Sufokia.

Stella: Bonjour Killasangz je me nomme Stella, CHEF DE L'ARMÉE DE SUFOKIA, steamer et crâ en même temp..J'ai appris la connaissance de ces deux classes auprès de Senseis professionnels, alors n'essaie pas de me battre...

Zedion: Moi c'est Zédion, CHEF DE L'ARMÉE DE BONTA, Iop et féca en même temp, nous sommes venus avec nos armées entière...Tu es foutu!

Shushu: Bon c'est bon vous avez finit? Quand on vous aura tuer vous aurez moins de choses à dire, croyez-moi!

Moi: Ces noms me rappellent quelque chose...Mais oui..! Vous êtes les deux dernières personnes sur ma liste de personnes à assassiner!! (Ils devront être obligatoirement éliminer)

Je m'élançais sur Stella, équipé de mes dagues, mais elle m'éjecta avec sa tourelle puis m'explosa avec sa flèche, puis Zédion arriva et me mit un coup d'épée...En deux minutes ils m'avaient déjà mis à terre..Soudain Zédion m'éjecta contre un sac, celui de mon roublard, il y avait un détonateur, apparemment mon roublard n'avait pas eu le temp de faire péter cet endroit, alors je pris mon occasion à deux mains et appuyais sur le détonateur, l'explosion créa un écran de fumée qui me permit de planter deux dagues dans la gorge de Stella.

Stella: *suffoquant* Zé...Zédion..à..à l'aide...!

Zédion: Tu vas me le payer petit Sram!

Zédion me sauta dessus, je lui envoyais quatres attaques mortelles, sa suffisait à peine a l'égratigner à cause de ses connaissances féca, il m'envoyait un coup d'épée dans le dos, je me trouvais à terre, j'entendais Irilys hurlait et Impul-sife se débattre, des gardes s'approchèrent de moi, quand soudain...

...Une force étrange m'enveloppa...

...je me souvenais de tout ces moments passer avec Ogivol, il m'avait tant appris, tant pièger avant de comprendre, comprendre...comprendre ce mot qui était si cher aux yeux d'Ogivol... La Fourberie...Quand soudain..

...L'étrange force me releva, J'hurlais, des dagues lévitèrent autour de moi, je ne savais pas d'où elles venaient mais elles étaient là, au dessus de moi je voyais une sorte de sram mi-réel, C'était le Dieu Sram..! Puis il claqua des doigts et toutes les dagues allèrent se planter dans le coeur des soldats, tout les soldats dans le château d'Amakna tout entier, en me relevant je ne compris rien à ce qui s'était passer, il ne restait que Stella a moitier morte, ainsi que Zedion, qui se tenait debout, encore vivant.

Moi: Encore debout..?! Mais quelle machine...

Soudain une idée me vint en tête, Je prépara un réseaux spécial, puis je poussais Zédion dedans.

Zédion: Tu ne comprends toujours pas...Imbécile....Je ne ressent même pas tes attaques grâce à mes boucliers!

Moi: Là est ta faute mon ami, mes pièges sournois ne me servait qu'à te déplaçait dans mes vrais pièges...et ceux-ci ne t'épargneront pas.

Zédion: Des pièges empoisonné...

Moi: Oui et une bonne quinzaine mon ami...héhé...le poison de ce piège agit trois fois, la première attaque devrait venir dans quelques secondes..Tic..Tac..Tic..

Zédion: *subissant le poison* Aaargh...!!! Je...je ne survivrais pas jusqu'à la fin du poison *subis la deuxième attaque du poison* ARRRGH....Non..Non...pourquoi...je...je n'arrive pas à te battre...j'étais...le dernier espoir...et j'ai échouer...pourquoi...pour...quoi...

Quand soudain 5 Sacrieurs arrivèrent, c'était les seuls survivant du château

Sacrieurs: N'abandonnez pas Chef, nous allons vous transférer le peu de vie qu'il nous reste pour vous sauver...*Transférant leurs vies*...

Zédion: No..Non..ils sont morts...pour moi...Stella...elle aussi morte...ils sont tous mort...Toi, Sram...tu es un monstre regarde ce que tu as fait...tu as tout détruit, tu as détruit la justice d'Amakna...Tu prends sa pour un jeux n'est ce pas...et moi...je n'ai pas réussit à te battre...*snif*...j'ai tout fait foirer...

Quand soudain Zédion commença à changer de caractère.

Zédion: Non...Non je ne peux pas abandonner maintenant, Je suis le dernier mur, ils ont tout donner pour moi...TU M'ENTENDS SRAM ?! TOUT ! JE NE LES LAISSERAIT PAS MOURIR POUR RIEN...NON...JAMAIS!!!!!!!

Zédion se jetta sur moi avec une haine incroyable, il était beaucoup plus fort et agissait beaucoup plus vite, il m'envoya une rafale de coup de poings, puis je m'équipa d'un arc et me mit a lui tirer des flèches dessus.

Zédion: C'EST INUTILE!!

Zédion semblait à chaque fois plus énerver lorsqu'il voyait le cadavre de Stella, je pense qu'il était amoureux d'elle mais n'avait jamais pût avouer ses sentiments...

Moi: Dit moi, cette Stella tu l'aimais n'est-ce pas?

Zédion: *faiblissant* o..oui mais, je l'ai déçu...j'ai échouer...je ne peux même plus bouger...

Moi: Sa c'est grâce à mes flèches immobilisantes, *s'approchant de Zédion* Si tu aimes Stella je ne vais pas t'en priver...Tu peux-tu la rejoindre maintenant *lui planta une dague au milieu du front*

Zédion: Tu..tu as causer la perte de tout le monde...*s'écroule*...

Après ce combat admirable je libérais Irilys ainsi qu'Impul-sife, Irilys semblait ne plus vouloir s'approcher de moi alors qu'Impul-sife semblait au contraire très admiratif.

Moi: Nous avons nos 6 Personnes, le moment est venût d'aller sauver Sangpoursangs...

Irilys: Non...

Moi: Quoi?!

Irilys: Tu ne vois rien...? Regarde-toi tu n'est plus le même, tu as assassiner tout un peuple, détruit des armées, Bon sang... Tu as tout détruit! *pleurant* Tu n'es qu'un assassin! Un meurtrier! Tu ne ressent même plus la pitié...alors je t'en prie Killasangz arrête tant que tu le peux..je ne te reconnais plus...S'il te plaît dit-moi que tu es désoler...Dit-moi que tu regrettes tout...Dit-moi que tu es prêt à tout laisser tomber et recommencer la vie SANS notre ami Sangpoursangs...que tu es prêt..à vivre sans tuer...

Moi: *regard noir* Tu sais ce que j'ai vécu..? Quand Sangpoursangs est mort, vous m'avez tous laisser seul, vous m'avez laisser tellement seul...et sa m'a fait terriblement mal...

Shushu: *riant* Hey! j'étais là moi!

Moi: TOI FERMES-LÀ!! ET VOUS DEUX, IRILYS ET IMPUL-SIFE VOUS N'ÊTES PAS MEILLEUR! *Sortant ses dagues* ALORS VOUS ALLEZ ME SUIVRE QUE VOUS LE VOULIEZ OU NON...Ou sinon vous rejoindrez Zédion et Stella....

Irilys: Alors tue-moi...je sais que tu en est incapable...

Je brandis ma lame et tranchais en direction d'Irilys...

...Mais Impul-sife se mit devant...

Irilys: Im...Impul-sife?!

Impul-sife: *se vidant de son sang* Je t'en prie Irilys...Suis-le sans faire d'histoire...Héhé...tu m'as sauver...c'est la moindre des choses de me sacrifier à mon tour non...? Je t'aime Irilys...très fort... je suis si fier de toi...Je..Je te considère comme ma petite sœur...s'il te plaît *snif* Ne meurt pas Irilys...Tu..tu vas tellement me manquer..*snif* ..je ne veux pas mourir...je ne veux pas te quitter... *s'écroula par terre*

Irilys: *pleurant* Il...Il est mort?! *S'agenouillant* Impul-sife...Moi..moi aussi je t'aimes...s'il-te-plaît ne me quitte pas...!! ...Snif...Impul-sife...Non...

Moi: *La saisissant par le bras* Tssss..un autre crétin...que sa te serve de leçon Irilys..!

Puis nous partirent laissant Impul-sife, Mort, à terre. Irilys pleurait, Mais sa n'avait aucune importance, j'allais bientôt atteindre mon objectif...c'est tout ce qui comptais...Sangpoursangs, attends-moi, J'arrive...

[Chapitre 5: Sacrifice et passé]

Après cette bagarre deux mois passèrent, Bonta, Sufokia et le château d'Amakna furent conquis par des bandits, Le château appartenait maintenant à Ogivol Scalarcin, il m'avait prêter son armée pour trouver le lieu où étaient effectuer les sacrifices dans le village dévasté afin que je puisse ramener Sangpoursangs, Irilys passa ces deux mois en prison, Mais aujourd'hui sa allait changer, car on avait enfin trouver où se trouvait le lieu qu'on cherchait.

Moi: Salut Ogivol, je viens pour obtenir une permission d'emmener Irilys.

Ogivol: Pas de problème, mais je doute qu'elle accepte de te suivre...

Moi: Son avis m'est égal, je l'emmènerais de force si il faut, enfin bref merci Ogivol...

Je me rendais dans les prisons où se trouvait Irilys totalement seule, le regard vide.

Moi: Tu vas me suivre, que tu le veuilles ou non.

Irilys: *le regard vide* Ne me parle pas...

Moi: Grrrrrr...!!! MAIS POURQUOI J'ACCEPTE DE L'ÉPARGNER?!

J'attrapai Irilys et la forçai à me suivre, nous partîmes, elle, mon shushu et moi. En me rendant au village Irilys avançait d'un pas lent, alors que mon shushu lui avançait en tremblant légèrement, ces deux derniers mois il ne m'avait presque pas parler.

Moi: Pourquoi trembles-tu Shushu?

Shushu: Pour rien...

Irilys: *le regard vide* Il faut croire qu'il n'aime pas les imbéciles comme toi...

Moi: Ne redis plus jamais ça, ou tu le paieras très cher!

Nous avancions, puis arriva le moment où nous entrions dans le territoire de brâkmar, la seule ville qui avait survécu au "grand carnage", au loin il y avait des bandits qui assassinaient des passants.

Irilys: Tsss...je suis sortie pour voir sa...le monde que tu as modifié Killasangz...j'espère que tu es fier de toi...

Moi: Oui..très fier, et arrête de parler ou tu vas te prendre une dague dans l'estomac! *attrape fermement Irilys par le bras*

Irilys: Aîe..! Tu..Tu me fais mal...

Moi: Arrête de te plaindre compris?!

Irilys: Pourquoi...pourquoi es-tu devenu un monstre pareil..?

Moi: Vous m'avez abandonné...VOUS M'AVEZ TOUS ABANDONNÉ! Tu mérites ce qu'il t'arrive..

Irilys: ...Pourris seul espèce d'ordure...

Moi: Cette fois s'en est trop! *sors ses dagues* Tu vas mourir Irilys! ET CETTE FOIS PERSONNE NE TE SAUVERA!

Shushu: N'en sois pas si sûr...

Moi: Qu..quoi?! Toi aussi tu te retournes contre moi?!

Shushu: Tu ne toucheras pas à Irilys, Tu nous a bien trop fais souffrir! Irilys attrape ma main! *prend la main d'Irilys et prend possession d'elle*

Shushu: Haha! Il est temp de voire ce dont Irilys vaut..! Prends-toi sa Killasangz!

Mon shushu me sauta dessus, je ne pouvais pas le tuer...à cause d'un pacte qui nous avait lié autrefois, si je le tuais, je succombais avec lui. Alors je lui sautai dessus en lui plaçant 4 coups sournois puis une attaque mortelle, sa suffisait à le défusionner.

Moi: Quel dommage, tout sa pour sa...

Shushu: Grrrr...Fuit Irilys, FUIT!

Irilys: Je..je ne peux pas te laisser seul Shushu..

Shushu: *faiblissant* j'ai..j'ai une autre idée Irilys... Si..Si Tu me tues...Killasangz seras lui aussi tué..! À cause de notre pacte de lien...

Irilys: Shushu...je..je ne peux pas...pardon...

Je me lança sur Irilys lui plaçant un coup sournois qui la sonna, puis je jetta mon shushu dans un piège immobilisant, reprenant Irilys et le laissant seul...

Irilys: Pa..pardon Shushu...*s'évanouit*

Shushu: Irilys...moi aussi...je suis désolé...pardonne-moi...pardonne-moi de t'avoir si longtemp traiter comme mon ennemie...qui l'eût cru, qu'on se battrait pour la même cause aujourd'hui...haha..ha...*s'évanouit*

Arrivé devant le temple du sacrifice je devais me dépêcher, pour activer les sacrifices je devais avoir eu un contact avec un Shushu il y a minimum 2 Heures, cela faisait 1H30 que j'avais abandonner mon Shushu, je descendit dans le temple et trouvai l'autel sacrificiel.

Irilys: S'il te plaît...ne fais pas sa...

Moi: J'AMMÈNE 6 SACRIFICES EN CES LIEUX, ÉCOUTEZ-MOI Ô DESTRUCTEURS D'UNIVERS !!!

Le sol se mit à trembler, un démon apparût, Rushu en personne.

Rushu: Tu m'as appeller petit Sram! Sache que tu n'as le droit qu'à un appel par personne! alors que veux-tu?!

Moi: Je veux que vous fassiez revenir Sangpoursangs en échange de ces six âmes!

Rushu: Mmmmh...intéressant mais, on t'as mal informer il t'en manque une!

Moi: Mince...

Rushu: Aucun problème cette personne se trouve à ta droite!

Moi: Irilys?!

Rushu: Exact...

Irilys ne semblait vraiment pas étonnée, contrairement à moi.

Irilys: Vas-y...tue-moi... mais sache juste...que je suis désolée si je t'ai blesser, désolée de t'avoir laisser seul...et crois-moi, je me sentais triste aussi...je me suis juste dit qu'en vous fuyant, la mort de Sangpoursangs me laisserait tranquille...mais on ne peut pas faire disparaître ses soucis en les fuyant...et maintenant, le monde est détruit...tout est détruit...alors oui...tue-moi...que je fuies encore mes soucis...

Moi: ...Non...C'est ma faute Irilys... J'aurais dût me contenter de ce que j'avais...c'est ma faute, et je t'ai tant blesser...j'ai tout fait foirer...Et je dois assumer mes erreurs... Rushu, je te donne deux âmes pour pouvoir simplement parler avec Sangpoursangs 2 Minutes.

Rushu: Accordé.

Une aura se mit à briller, Sangpoursangs, en chair et en os était devant moi.

Sangpoursangs: Bonjour Killasangz, Bonjour Irilys.

Moi et Irilys: *surpris* ?!

Sangpoursangs: Je suis très fier de ce que vous avez fait pour moi...mais vous savez, je me suis sacrifié pour ceux que j'aime...et c'est normal, alors merci mais, profitez de ce qu'il vous reste...je vous aime...Mes amis...

Moi: Sangpoursangs..je..je ne voulais pas vous faire du mal, mes amis..

Sangpoursangs: Je te pardonne mon ami...je vous pardonne tous et croyez-moi je pense très fort à vous...je vous aime mes amis...

Moi: Nous aussi!

Irilys: Adieu Sangpoursangs...nous t'aimons fort!

Puis Sangpoursangs disparu déjà...

Irilys: Déjà... c'était trop rapide...

Moi: J'ai compris....Moi aussi je dois accepter de faire des sacrifices....Rushu je te donne le reste des âmes pour remonter dans le temp, loin de tout cela...

Irilys: Qu..qu'elle bonne idée! Et cette fois nous vivrons loin des tracas, nous seront enfin heureux Killasangz!

Moi: J'espère que tu sauras être heureuse pour nous deux...

Irilys: Co..comment sa?!

Moi: Vous allez remonter dans le temp...depuis le tout début, mais sans moi, c'est là prix à payer pour remonter dans le temp, son utilisateur disparaît dans les limbes du temp, il n'aura jamais exister...c'est la moindre des choses...après tout ce que je t'ai fais subir...Je suis désolé...

Irilys: N..Non Killasangz...Ne..ne..

Je me plaignais alors que contrairement à moi Irilys avait tout perdu alors qu'elle n'avait rien fait pour, c'était elle la vraie victime dans cette histoire...j'ai étais égoïste mais peu importe...tout ça n'aura jamais exister...

Killasangz: *prit Irilys dans ses bras* Je suis désolé Irilys, je ne sais même pas comment tu peux encore m'apprécier...

Rushu: BON?!

Killasangz: Je suis désoler à Irilys...Adieu...ne perds jamais espoir je serais toujours là, dans ton coeur.

Irilys: *s'écroulant* Ki..Killasangz...vous me laissez tous...seule... je t'en prie...ne me laisse pas...

Moi: Je ne te laisses pas, je sais que tu seras plus heureuse sans moi, Adieu Irilys, je ne me retournerais pas.

Puis une lumière m'entoura, tout ceci n'avait jamais exister...rien n'avait jamais exister.



Les choses ont bien changées sans moi, Sangpoursangs n'est jamais mort car sans moi pour couvrir l'une de s'est bêtises qu'il avait fait durant une de ses mission il s'était fait viré de l'armée, il n'a donc jamais participer à la guerre, Irilys elle avait rencontré un homme généreux et gentil cette fois, Mon Shushu fût sauver par quelqu'un d'autre que moi, ils devinrent très proche et vécurent pleins d'aventures, Impul-sife lui s'est marié avec Flaya, car il n'a jamais trouver le masque que J'avais trouver avec lui.

Coliana ne se suicida jamais, elle devint même une bonne personne.
Garem ne rencontra pas Irilys, sans victime à voler il décida de choisir un autre chemin et de devenir médecin et de sauver des vies.
Flaya se maria avec Impul-sife et eût trois enfants.
Guévion profita de sa famille, de sa femme et son fils, il devint un héros très populaire.
Stella et Zédion se marrièrent et devinrent parents de deux enfants.
Ogivol Scalarcin, sans son disciple (moi) s'engagea entièrement à la prise du château d'Amakna et réussit son coup, il était riche et roi.

C'est ça qui est dur...se dire que les gens seraient mieux sans toi...les voire, alors qu'eux t'ont totalement oublié...Mais qu'importe j'avais réussit ma mission...

...J'avait réussit à réunir notre groupe une dernière fois...


[Fin du chapitre final, merci d'avoir regardé]




Bonjour, mon cher Allister,

Je me permets de vous écrire pour vous dire que je suis prête à vous aider à regagner votre trône, bien entendu nous règnerons ensemble, sur tout ces petits imbéciles de douziens, ensemble nous règnerons sur tout le royaume entier, on nous craindra jusqu'au confins de Frigost, Je veux juste le pouvoir et la richesse, tout le monde pense que je vis une vie simple et belle, mais j'aimerais tant tous les voire à mes pieds, mais aucun soucis, je connais un Autel sacrificiel, contre 10 Âmes je pourrais devenir la douziènne la plus puissante au monde, malheureusement, les personnes que je dois tuer sont tous des proches, mon mari en fait partit...mais n'ayez pas peur, je n'hésiterais pas à les tuer...ainsi nous deviendrons les maîtres du monde...

Mes sincères salutations mon cher Allister,




Signé: Irilys





[FIN DE L'HISTOIRE, MERCI D'AVOIR REGARDÉ N'HÉSITEZ PAS À ALLER VOIRE MES AUTRES HISTOIRES, À BIENTÔT)

1 0
Réactions 3
Score : 7

Sa alors! Quelle histoire.

0 0
Score : 73

Hoho je me rappel de toi Killasangz. Je sais pas si tu te souviens de moi, j'était parti sur oshimo et on faisais du RP à Brâkmar... [HRP]

0 0
Score : 747

Cela me rapelle quelque chose, c'éait quoi ton pseudo déja?

0 0
Réagir à ce sujet