FR EN
FR EN
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[CR ~ Oshimo] La dragodinde de Nowel

Par [Mestur-Jonc] - MAÎTRE DU JEU - 21 Décembre 2018 - 00:30:28
Ce nouveau parchemin, pourtant déjà abîmé, attire votre attention.
Aiderez-vous ces deux malheureux ?

Serveur : Oshimo
21 décembre à 21h.
Réactions 2
Score : 4361

Excellent évent, merci beaucoup !

1 0

oshimo - 21 descendre 648

 

Stiveun remuait les quelques bûches enflammées à l'aide de son bâton. C'était la deuxième nuit consécutive que lui et son apprenti passaient dehors car ils traquaient une dragodinde. Un spécimen rare comme on n'en trouve quasiment plus dans ces contrées. Voyant que le moral de son jeune associé était au plus bas, le chasseur aguerri s'éclaircit la gorge avant de commencer.

- Hé p'tit, fais pas cette tête. Crois-moi, tu en feras d'autres des nuits à la belle étoile. La dernière fois que ça m'est arrivé, c'était pas plus tard que l'année dernière, juste avant Nowel. Avec Arthur Khi, nous avions passé quatre nuits à traquer une bête magnifique. On devait honorer une commande pour Nowel justement. Ah ça, on avait galéré à l'avoir celle-ci ! En plus il fallait la prendre vivante... Je peux te dire qu'on se les gelait à cette période de l'année !

Toujours est-il que nous avions réussi à l'attraper, cette foutue bestiole. Tu l'aurais vue, elle était gigantesque et ma foi bien dodue ! On l'avait mise avec les autres dans l'enclos d'Arthur mais, tiens toi bien, quelqu'un est venu casser la clôture pendant la nuit. On a jamais su qui c'était mais j'ai ma p'tite idée... Enfin bref, nous étions donc à quelques jours de Nowel sans aucune dragodinde pour nos clients. J'étais à deux doigts de fermer boutique quand Arthur eut l'idée du siècle : demander de l'aide à des aventuriers.

Oh, tu aurais dû être là ! Ils étaient venus par dizaines. Je n'avais jamais vu autant de monde devant l'enclos, c'était assez comique. De mon côté, j'étais parti en chasse de notre fameuse dragodinde que je comptais bien retrouver pendant qu'Arth' allait chercher du bois avec ses nouveaux amis. Forcément ils n'y connaissaient rien donc le premier venu proposa du bois de Kalyptus pour réparer l'enclos. Heureusement qu'un certain Mugiwara conseilla à notre associé un meilleur coin. Apparemment il avait croisé un bel arbre vers la forêt des Abraknydes. Arthur m'a dit plus tard qu'effectivement, l'aventurier n'avait pas menti car le tronc était si énorme qu'ils s'y étaient mis à quatre pour le couper.

Une fois qu'ils avaient ramené tout le bois devant l'enclos, Arthur me les envoya pour qu'ils m'aident à attraper la fameuse dragodinde dont je te parlais. Imagine toi traquer un animal craintif avec une bande de Bouftous en rut... Je n'exagère qu'à moitié, il fallut leur faire comprendre que le bruit n'était pas notre allié... Au bout d'un moment nous avions réussi à l'entourer mais la vilaine savait ce qui l'attendait. Contrairement à la première fois où nous l'avions capturée sans trop de soucis, elle se mit à donner des coups et à vivement se débattre. Pour couronner le tout, parmi la bonne soixantaine d'aventuriers qui m'accompagnaient, il y avait une défenseur des bêtes. Ah ah, je me souviens encore de son nom : Niini-Tibou. Elle essaya de protéger la dragodinde et de taper les autres mais la pauvre ne fit pas long feu. Les autres aventuriers s'assurèrent même qu'elle ne nous pose plus de problèmes.

Pendant que certains se tapaient entre eux donc, nous avions réussi à maîtriser l'animal. J'en pouvais plus à la fin, d'ailleurs c'est Ar-tillerie, un des aventuriers, qui eut la lourde responsabilité de tenir fermement notre proie et de la ramener vivante à Arthur Khi. Tous les aventuriers furent récompensés et notre Nowel, sauvé ! Tout ça pour te dire qu'avec un peu de bonne volonté, rien n'est impossible ! Et puis même si ces moments peuvent paraître difficiles sur le coup, ça fait toujours des bons souvenirs ou des bonnes histoires à raconter après. Allez, maintenant endors-toi, nous avons une rude journée demain.

Stiveun étouffa légèrement le feu qui grignotait les derniers morceaux de bois avant de s'allonger, le sourire aux lèvres.

Merci à la communauté d'Oshimo pour cette participation nombreuse. D'après une idée originale de Mestur-Jonc, épaulé à l'animation par Malma-Jeste.
Réagir à ce sujet