FR EN
FR EN
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

[Guilde] Présentation de Elder Revenge

Par Yngvir-Oshimo 20 Août 2016 - 12:25:54
AnkaTracker
[Guilde] Elder Revenge

 
La guilde Elder Revenge vient d'être fraichement créée.
Pour fêter ça, je vais faire la présentation succincte de la guilde. (avec une partie RP en fin de post.)
 
 
Tout d'abord, qu'est ce que Elder Revenge :
 
Nous sommes une guilde regroupant des brakmariens et des amaknéens qui sont en passe de rejoindre le côté obscur (à défaut d'avoir des cookies, nous pourrons vous proposer de la "pisse tiède" provenant directement des tavernes de notre chère cité !).
 
Les maîtres mots sont "Entraide" "Camaraderie" et bien entendu "Brâkmar". Il est donc question de progresser ensemble comme on pourrait en attendre d'une communauté soudée.

Nous n'avons pas de domaine précis, que ce soit le kolizéum, l'artisanat, le RP, le PvM ou le PvP (et j'en passe ...). 
Ce qui permet à chacun de pratiquer librement ses activités mais aussi et surtout, d'épauler les personnes n'étant pas passé maitre dans l'un de ces domaines.
 
Pour nous contacter :

il suffit de MP ou d'envoyer un message ankabox à Yngvir (moi même, le meneur de la guilde).

Recrutement : ON

Les conditions sont simples, le respect des règles et des autres, une pointe de maturité, une écriture lisible (le bwork n'en fait donc pas partie) et le désir d'appartenir et de faire avancer la cause que nous soutenons (c'est à dire "Brâkmar", nos autres projets matérialiseront mieux cette cause).
Il n'y a pas de réel minimum pour nous rejoindre, on estime qu'une personne de bas niveau peut nous apporter autant qu'une personne de haut niveau. Au final, la motivation et le ressenti sont très important. Il faut donc bien comprendre qu’une personne est donc apte à nous rejoindre si elle est de bonne volonté et œuvre à avancer avec nous et non qu’elle attende qu’on lui passe des donjons ou qu’on la traine à un très haut niveau par la force de nos bras sans qu’elle y participe ( oui si tu es du genre à investir à fond en sagesse et à mendier de l’expérience en étant passé maitre dans l’art du « passage de tour » alors tu ne nous intéresses pas angry!)
 
Le forum de la guilde étant en cours de travaux, je me focaliserai plus sur un entretien avec le candidat afin de cerner s’il répondra ou non à nos critères.
 
Les quelques liens utiles :
 
Le site de la guilde : http://elder-revenge.fr
Le forum de la guilde : à venir
La page de la guilde : http://www.dofus-touch.com/fr/mmorpg/communaute/annuaires/pages-guildes/40300403-elder-revenge
 
RP sur la création de la guilde :
 
Tout débuta lors d’une nuit comme tant d’autres à Brâkmar ….
L’air était chargé de soufre … L’esprit des fiers combattants du passé était agité dans le cimetière des torturés …
Lorsque soudain, toute cette agitation cessa à l’apparition d’une lueur bleue …
Non pas le halo des spectres d’antan, mais la lueur du vice même ….
 
L’ouverture d’un portail !
 
Les morts et les vivants, sans voix, s’interrogeaient sur la signification de cette apparition soudaine dans un lieu aussi reculé qu’est le cimetière des torturés, sans doute rien qu’y vaille le risque de s’y attarder …
 
On pouvait apercevoir du portail 2 soldats massifs accompagnant un sram, chétif par rapport aux 2 gardes, mais non moins fourbe. L’un des gardes le poussa nonchalamment du portail vers le cimetière et lui dit : « T’en as de la chance de connaître du beau monde … Ce n’est pas tous les jours qu’on escorte un veinard dans les petits papiers des pontes de Brâkmar, d’autant plus quand ils réclament les services du grand Nécromancien ! »
 
Surpris, encore groggy de l’expérience qu’il venait de subir, le sram n’avait encore aucun mot voulant sortir d’entre ses dents. Lui-même surprit de connaître l’intérêt porté par ces hauts dignitaires …. Tellement de questions s’entrechoquaient, « Qui sont ces hauts dignitaires ? », « Qu’est devenu la cité en construction qu’il gardait, Gisgoul a-t-elle survécu à l’assaut de ces lâches ? », « Comment Brâkmar a-t-elle ressurgi du passé ? »
 
Mais il n’eut pas le temps d’en savoir plus….
 
Des miliciens brakmariens venaient d’arriver, sans doute pour escorter le nouveau venu dans les terres désolées et hantées.
 
Et c’est pendant la fameuse pause des miliciens, qu’il a pu répondre à ses propres questions. Au loin, on pouvait encore distinguer la tour de gisgoul à travers les ruines …. Un poids lourd tombe sur sa poitrine (si l’on peut parler de cœur pour un sram ?!). Ses camarades n’auront pas survécu aux descendants bontariens ayant poussé un raid sur des ouvriers … Ces lâches … Des pulsions de haines tentèrent vainement d’éteindre son chagrin …. Sa seule satisfaction qu’ils n’aient pas réussi à détruire leur chef d’œuvre, la tour de Gisgoul, symbole de l’exaction bontarienne et de leur échec à détruire le projet de reconstruction de Brâkmar !
 
S’en suis une heure de marche pour arriver aux portes de la grande cité noire, exactement identique à ses propres souvenirs, un peu moins surveillées peut être …
 
Mais c’était le cadet de ses soucis pour le moment, il devait encore connaître la raison de son retour dans le monde des douze !
 
Il arriva alors dans la salle principale, ou trônèrent trois sièges, qui pour l’occasion étaient occupés par les 3 inconnus .... Sans doute des personnes étant de connivence avec le triumvirat …  
Un xelor, un iop aux traits porcins et un ecaflip silencieux. D’un regard pressé, le xelor incita le reste du groupe à se calmer alors que le iop, sans aucun doute le pantin de Djaul, explosait de rage contre la lenteur des miliciens à accomplir cette tâche exceptionnelle.
 
Alors que la tension commençait à monter d’un cran, on pouvait observer l’ecaflip, qui calmement, comptait les points dans cette joute verbale qui opposait maintenant le xelor et le iop.
 
Mais un calme froid finit par retentir. « Nous n’avons plus de temps pour ces futilités » entonna le xelor. « Je comprends bien que tu dois te poser énormément de questions sur ta venue ou devrais je dire, ton retour dans le monde des 12. Comme tu peux t’en douter, ce n’est pas pour t’offrir des vacances que nous t’avons fait revenir. Tu as dû le voir, Brâkmar se porte mal, nous sommes en temps de « Paix », notre guerre contre la cité blanche mit au second plan par les guerres intestines opposant les différents aventuriers. Tu as pu observer le manque d’effectif défendant la cité, Oto serait proche de la rupture d’anévrisme si il m’entendait, mais c’est la triste vérité et malgré tout ce qu’il pourra dire, il a besoin de notre aide pour affronter le danger qui approche. Car oui, Brâkmar se meurt ! Mais malgré l’influence qu’il nous reste, nous sommes loin d’avoir pu ressusciter une armée … Nous avons donc, une fois de plus, besoin de ton aide, guerrier du passé … » poursuivit-il. « Forme ton propre ordre, et rassemble la foule, les gens ne doivent pas oublier. La Guerre durera le temps qu’il faudra, mais un jour, nous reprendrons nos droits ! Brâkmar sera enfin toute puissante. Et Bonta tombera !» dit-il, avec une soudaine lueur dans le regard.
 
« Destruction !!!!! » Beugla la misérable caboche vide, ayant compris que le groupe parlait d’une quelconque source de violence.
 
« Le temps nous presse ! » Rappela le xelor calmement.
 
Les 3 posèrent ainsi leur paume sur le sram, et entonnèrent : « La paix n’est que mensonge, il n’y a que le chaos. Du chaos, nous gagnons le pouvoir. Du pouvoir, nous faisons naître le désespoir. Du désespoir, nous touchons la victoire. De la victoire, Brâkmar en ressortira couverte de gloire ! »
 
Et c’est sur ses paroles annonciatrices de grands maux que la réunion se termina. Le sram encore hébété par cette avalanche d’information. Mais déterminé à ne pas faillir devant cette nouvelle tache. De ce nouveau plan, naquis Elder Revenge !



En espérant vous avoir transmis la ferveur que nous avons pour Brâkmar happy

Bon jeu à tous !
 
0 0
Réactions 1

Oh une guilde brâkmarienne, ça me rappelle des souvenirs ! Bon courage. smile

Réagir à ce sujet