En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN
FR EN

Cait est l’un des plus anciens joueurs de DOFUS Touch puisqu’il suit le projet depuis le lancement de la bêta fermée, en octobre 2015. Investi dans plusieurs actions communautaires, il est toujours présent et plus motivé que jamais ! Découvrez tout de suite son personnage, son parcours et ses ambitions.

Focus sur : Cait, le bon samaritain
Jouais-tu à DOFUS avant de te lancer dans l’aventure DOFUS Touch ? Si oui, sur quel serveur et avec quelle(s) classe(s) ?
 
Oui j'y ai joué très longtemps. J'ai commencé avant la version 1.29 sur Pouchecot, serveur que je n'ai jamais quitté. J'ai commencé sur le conseil d'un ami avec qui je jouais en ligne au Bloodbowl. J'ai téléchargé le jeu pour tester et en 15 minutes j'étais accro ! J'ai trouvé une guilde sympathique dans laquelle je suis resté jusqu'à ce que j'arrête de jouer ; j'ai même rencontré une compagne dans cette famille en jeu !
 
J'ai arrêté en 2011 pour diverses raisons indépendantes de ma passion pour le jeu, avant de reprendre début 2015 toujours sur Pouchecot avec les mêmes personnages. Grande fût ma surprise à la première connexion avec toutes les nouveautés implantées en 3 ans !
 
Et après quelques temps de jeu, que vois-je ? Une news annonçant DOFUS Touch !
 
Qu’est-ce qui t’a attiré sur DOFUS Touch ?
 
Eh bien à ma reprise de DOFUS PC, ma guilde n'existait plus et je me sentais un peu seul à jouer avec mes quatre comptes. De plus, ma vie en dehors du jeu est assez chargée avec le travail, les enfants, les loisirs non numériques, etc. Du coup, la perspective du portage tablette, avec tous les avantages en matière de mobilité que ça impliquait et l'orientation a priori mono-compte que ça induisait, m'a tout de suite séduit. C'est la raison pour laquelle je me suis immédiatement inscrit pour participer à la bêta !
 
Quelle joie d'être sélectionné, mais surtout quelle joie à la première connexion, tellement le jeu se prêtait bien au modèle tactile. J'ai retrouvé la sensation que j'avais pu éprouver quand j'ai commencé DOFUS PC.
Cait au travail !
Cait au travail pour le concours #JeTouchDOFUS. C’est vrai que c’est pratique la tablette !
Tu as participé à la bêta du jeu durant environ 8 mois ; qu’est-ce qui t’a motivé à rester tout ce temps sachant que tout serait réinitialisé à la sortie officielle ?
 
Déjà, je voulais absolument que du monde me rejoigne en jeu pour que la bêta soit efficace pour une sortie de jeu la plus rapide possible !
 
Juste avant l'ouverture sur support Android, j'avais créé la guilde Mora Mora pour accueillir les bêta-testeurs et pouvoir s'organiser en jeu pour tester un maximum de contenu. L'ambiance fût géniale jusqu'à la fin de la bêta ! Cela a grandement contribué, je pense, à ce qu'une bonne partie des joueurs restent jusqu'à la fin.
 
Et puis c'était vraiment sympa et gratifiant d'être les premiers à s'approprier cet univers qu'on adore sur tablette malgré et peut être même grâce au reset à venir. Car du coup, seuls les joueurs aimant vraiment le jeu et avec une mentalité altruistes pouvaient accepter cela. D’où peut-être aussi la très bonne ambiance !
Mora Mora
La guilde Mora Mora et ses alliés durant la bêta fermée.
Quel est ton plus beau souvenir de la bêta fermée ?
 
Il y en a plein !
 
Ce que je retiens le plus, ce sont les rencontres en fait. Des joueurs avec qui l'entente fût de suite au rendez-vous. Je pense surtout à Tanis, Hera et Choup' qui m'accompagnent depuis leur arrivée sur la bêta. Et bien sûr les rencontre IRL quand je suis venu à votre invitation chez Ankama pour une journée DOFUS Touch : Jonquille, Poupik, XyaLe, Blowndie, Asilaron, Okajin, Furylaxx... Et bien sûr notre Community Manager préféré, Nyom !
Meet Up DOFUS Touch
Rencontre chez Ankama avec de gauche à droite : Asilaron, Cait, Jonquille, Nyom, Choupa-Chou et Blowndie
Tu es l’une des personnes qui est à l’origine des guildes d’accueil sur DOFUS Touch ; peux-tu nous en dire plus à ce sujet ?

Alors pour rendre à César ce qui appartient à César, ce projet communautaire est une idée de Nyom à l'origine. Il m'a contacté pendant la bêta pour me parler du projet et savoir si j'étais intéressé pour être le porteur du concept coté joueur. J'ai trouvé l'idée super et nous avons donc développé les différents aspects du système avec les autres joueurs qui nous avaient rejoint dans cette belle aventure (Tanis, Hera et Choup' principalement).
 
Aujourd'hui les guildes d'accueil sont développées sur plusieurs serveurs et ça fonctionne bien. Les joueurs néophytes trouvent aide et soutien et sont généralement ravis de leur passage chez nous. Nous avons trouvé un bon équilibre entre notre plaisir de jeu personnel et l'aide que l'on apporte aux débutants.
 
J'aime vraiment beaucoup le Bazar de Papycha, la guilde que je gère. Nous avons une équipe de membres permanents au top ! Merci à eux !
 
Tu es aussi le fondateur du fansite papycha.fr (décidemment tu es sur tous les fronts !). Dans quel but t’es-tu lancé dans cette aventure ?
 
C'est une expérience pour vérifier si le temps est extensible... La réponse est non !
 
Certes, c'est chronophage, mais c'est aussi une expérience enrichissante ! C'est mon premier site internet donc il a fallu que je bûche un peu au début, mais avec l'aide de Nyom pour la mise en forme, j'ai l'impression que le résultat final est plutôt pas mal.
 
Pour répondre exactement à la question, c'est quand le projet du fan-site Dofas Touch a été abandonné, qu'avec Tanis nous nous sommes fait la réflexion qu'il était dommage qu'un fan site exclusivement dédié à DOFUS Touch ne voit pas le jour. Ni une ni deux, j'ai réservé le nom de domaine, sans vraiment me rendre compte dans quoi je m'embarquais.
 
Mais aujourd’hui encore, c'est un plaisir de voir le nombre de passage sur le site et de recevoir les remerciements des joueurs en jeu. C'est très motivant la reconnaissance de ses co-gamers.
Illustration du fan-site papycha.fr
Illustration du fan-site papycha.fr
Arrives-tu encore à trouver du temps pour jouer normalement avec ton personnage ?
 
Étonnamment oui. J'essaie de continuer à prendre des screenshots un maximum pour nourrir papycha.fr et j'arrive à trouver du temps pour faire quelques sorties entre amis !
 
C'est par période, en fonction de mon emploi du temps IRL. Quand je sais que je vais être peu présent pendant une semaine ou deux, je transmets la direction de la guilde et de l'alliance (« L'arbre du Chacha ») à Hera, pour qu'il n'y ait pas de blocage à l'évolution des deux structures.
 
A la base je ne suis pas un hard-gamer, j'aime jouer à mon rythme, qui peut être frénétique par période mais qui est plutôt cool la plupart du temps (d'où le nom premier de la guilde « Mora Mora » qui veut dire doucement en malgache). Je prends autant de plaisir à me connecter 15 minutes pour pêcher deux poissons et bavarder que pour faire un donjon de deux heures qui nécessite une grande concentration.
 
Depuis peu avec l'alliance, je goûte au PVP, que je n'ai jamais pratiqué avant... Trop de choses à faire sur DOFUS Touch !
 
Qu’envisages-tu pour la suite de tes aventures sur DOFUS Touch ?
 
Évoluer en niveau et en équipements bien sûr, pour continuer à remplir papycha.fr et pour prendre du plaisir à chaque stade du jeu.
 
Ça se fait plutôt naturellement car je ne fais quasi jamais de séances d'XP. Je monte au gré des quêtes et succès, ce qui me laisse le temps de profiter de l'ensemble du contenu du jeu.
 
Sinon je ne me mets pas de défi particulier, je laisse venir et je profite au fur et à mesure.
 
Un dernier mot pour la fin ?
 
Je ne sais pas pourquoi mais la question m'a fait penser à Jonquille : DRAGODINDE !
 
Retrouvez Cait sur Twitter