En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN
FR EN

Les guildes représentent un aspect important du jeu et permettent aux joueurs de trouver des compagnons de qualité afin d’accomplir différents objectifs. Nous avons souhaité en savoir plus sur le rôle d’un meneur de guilde, en la personne de Suffer !

Focus sur Suffer DOFUS Touch

Jouais-tu à DOFUS avant de te lancer dans l’aventure DOFUS Touch ?


Oui, j’ai joué sur le serveur Amayiro ! Ça remonte à quelques années. Pour vous situer, j’ai arrêté mon aventure à la sortie de Frigost ; j’adorais le jeu mais je n’avais plus assez de temps à lui consacrer. Mais DOFUS Touch est arrivé pour prendre ma revanche !
 

Qu’est-ce qui t’a attiré dans DOFUS Touch ?


J’ai vraiment été attiré par DOFUS Touch pour son format, très agréable et pratique : on peut y jouer partout et quand on en a envie, tout en gardant une super qualité de jeu !

Il y a aussi ce petit côté nostalgique dans le fait de redécouvrir l’univers, les combats, les objets, les quêtes… mais aussi l’envie de découvrir du nouveau contenu et, plus encore, du contenu propre à DOFUS Touch.

Ensuite, atteindre l’objectif ultime (que je n’avais pas atteint sur DOFUS), le niveau 200 ! Et enfin, forger des relations : c’est une véritable aventure humaine.
 

Quand as-tu créé ta guilde et pourquoi n’en as-tu pas rejoint une autre ?

Suffer DOFUS Touch
Là où tout commence !

Je l’ai créée le 22 novembre 2016 sur Oshimo, juste après avoir débuté dans DOFUS Touch. On a commencé à jouer avec des amis et on ne s’est même pas posé la question à vrai dire. Naturellement, nous avons créé notre guilde, on voulait notre propre identité. Et puis au départ, on ne savait pas à quelle fréquence on allait y jouer ni si on allait être réguliers, alors en ayant notre propre guilde, on ne devait rendre de compte à personne, et on pouvait jouer à notre rythme !

Suffer DOFUS Touch
Quelques instants plus tard...

Quelles difficultés rencontre-t-on en tant que meneur ?


Alors soit je suis un mauvais meneur, soit je suis très bien entouré : en vérité, je ne rencontre aucune difficulté en tant que meneur. Chaque membre est autonome et on est vraiment tous sur la même longueur d’onde. La vraie difficulté réside dans le recrutement : il vaut mieux connaître la personne avant de la recruter plutôt que l’inverse, ça évite les mauvaises surprises.

Il faut également rappeler que derrière ces petits personnages, il y a des humains, donc être à l’écoute de chaque membre et communiquer, c’est impératif pour être un bon meneur. Mais c’est très chronophage !
 

Combien de temps passes-tu à gérer ta guilde ?


Dur à évaluer mais beaucoup de temps parfois. Il faut conseiller les membres, les motiver, les suivre, que ce soit dans le jeu ou en dehors, via le Discord par exemple. Et plus on grandit, plus on est nombreux, plus on passe de temps avec chacun des membres. Mais ce rôle de gestion ne m’est pas propre, les membres s’entraident, et par ailleurs, beaucoup ont tous les droits. Donc gérer le recrutement, les enclos, les maisons, les percepteurs, les caractéristiques, etc., ce sont des tâches de tout le monde.
 

Délègues-tu certaines tâches ?


Non, chacun fait ce qui lui semble juste. Je n’impose rien à personne, cela vient naturellement. Certains vont s’occuper de l’élevage, d’autres des métiers, de l’organisation de donjons, etc., mais par choix personnel.
Suffer DOFUS Touch
" En fait il n’y a qu’une seule personne à qui je dois « déléguer » certaines tâches "

Fais-tu partie d'une alliance, et quel y est ton rôle ?


Oui, je fais partie de l’alliance El Hueco Mundo, plus connue sous le nom de DIVIN. J’en suis le fondateur et je la dirige avec Droopla, en lien avec notre conseil (composé des meneurs et bras droits de chaque guilde). J’y suis tout aussi investi. Contrairement à la guilde, une alliance demande énormément d’organisation et de temps, notamment pour participer aux Alliances vs Alliances, préparer des stratégies, etc. Mais on n’en est pas encore à ce stade, ni dans cette optique, mais ça viendra ! Pour l’instant, on apprend à tous se connaître et on progresse.
Suffer DOFUS Touch
Réunion au sommet chez DIVIN !

Quels conseils donnerais-tu à un joueur qui souhaiterait créer sa propre guilde ?


De bien s’entourer et ne pas recruter à la sauvage. J’ai personnellement eu la chance de commencer le jeu avec des amis. Toutefois, je conseille aux nouveaux joueurs de s’intégrer d’abord dans des guildes existantes et d’acquérir de l’expérience, pour ensuite créer leur propre guilde et la pérenniser.

Évidemment, si vous avez envie de créer votre guilde, foncez, rien ne vous en empêche ! Mais trouvez de bons alliés !
 

Un dernier mot pour la fin ?


Sans cette guilde, cette alliance, je pense que mon, plutôt, nos aventures auraient été bien différentes et bien moins riches. Je tiens aussi à ajouter que je considère l’alliance DIVIN comme ma guilde. En effet, à part le nom, rien ne change, les Divins sont tous comme mes fistons (même si certains ont le double de mon âge).

Big up à Espada, à DIVIN et à toutes les autres guildes et alliances existantes !

Et n’oubliez pas, créer ou entrer dans une guilde, c’est obligatoire pour profiter du jeu au maximum !

À bientôt sur les champs de bataille. Sournoisement,

Suffer
 

Retrouvez les anciens focus :