En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN
FR EN

A l’approche de la Joute des Abîmes, nous avons choisi de réaliser un nouveau focus sur des joueurs qui aiment pratiquer le PvP ! Milouz-Binouz et Kurwamac-Folle ont accepté de se soumettre à notre séance de questions / réponses à ce sujet.

Focus sur : les compétiteurs DOFUS Touch

Jouiez-vous à DOFUS avant de commencer l’aventure DOFUS Touch ?


Kurwamac-Folle : Mon aventure sur DOFUS est aussi ancienne que brève : j’ai commencé DOFUS en 2006 sur le serveur Hécate, avant même l’arrivée d’Incarnam (une petite pensée pour l’arakne du tutoriel) et j’ai arrêté en 2007 après avoir monté un Osamodas niveau 35, avec une panoplie bouftou sans coiffe. DOFUS était le premier jeu vidéo en ligne auquel j’ai joué, et l’enfant que j’étais était émerveillé devant ce monde fantastique.

Cependant, le gain d’expérience et de kamas étaient particulièrement lents à cette époque. Ajoutez à ça la galère de l’abonnement et mon jeune âge qui ont fait que je suis vite passé à d’autres jeux.

Milouz-Binouz : J’ai commencé mon aventure dans le Monde des Douze en 2006 quand le serveur Brumaire a ouvert ses portes. J’ai d’abord essayé un panel de classes très varié avant de porter mon choix sur le Crâ, qui fut le personnage principal de la team que je me suis construite au fil des années.

J’ai ensuite effectué une pause d’un an en 2012 par manque de motivation. Puis un retour en 2013 pour deux ans, où j’ai recommencé une aventure de zéro avec pour objectif de rusher le jeu à ma façon étant donné que j’en avais déjà une bonne connaissance. Puis j’ai de nouveau stoppé le jeu fin 2015, que je pensais être ma dernière apparition dans le Monde des Douze. Jusqu’à ce qu’un jour, en fouinant dans l’App Store, je découvre DOFUS Touch !
 

Qu’est-ce qui vous a attirés sur DOFUS Touch ?


Kurwamac-Folle : C’était en octobre 2016, je reçois un message d’un ami qui me propose de me lancer sur DOFUS Touch. L’aspect free to play et mobile m’a très vite séduit, et j’ai pu retrouver cet univers qui m’avait tant plu quand j’étais enfant. Il y a aussi eu l’envie de terminer en quelque sorte ce que j’avais entrepris plusieurs années auparavant.

Si la nostalgie a joué pour beaucoup dans mon envie de m’investir dans le jeu, c’est bien évidemment le jeu en lui-même, le but ultime d’atteindre le niveau 200 et toutes les personnes que j’ai pu y rencontrer qui m’ont poussé à y rester aussi longtemps.

Milouz-Binouz : C’est d’abord le fait de recommencer une aventure de 0 et tout cela en étant tout seul étant donné que l’on y joue à l’aide de smartphone ou de tablette. C’est ce principe qui m’a motivé, car j’avais envie de revivre une nouvelle expérience dans ce jeu qui a fait mon enfance. J’ai donc décidé de créer une des classes que je n’avais jamais montées 200 de mes mains, le Pandawa, et ce fut la naissance de Milouz-Binouz (pour les explications du pseudo, ça se passe IG !).

Cependant, je suis arrivé un peu en retard sur Oshimo, car je joue sur iPhone et la compatibilité avec cet appareil est apparue un peu plus tard que sur tablettes. J’ai donc dû m’adapter et combler le retard le plus rapidement possible. Ce que j’ai réussi à faire, car j’ai été le premier Pandawa à débloquer le succès « Colosse aux pieds graciles ».
Milouz-Binouz DOFUS Touch
Le succès " Colosse aux pieds graciles " se débloque en terminant tous les succès relatifs aux donjons

Qu'est-ce qui vous attire dans le PvP dans DOFUS Touch ?


Kurwamac-Folle : Le Kolizéum, puis par la suite en attaques et défenses de percepteurs et AvA, le PvP a toujours occupé une part non négligeable de mon temps dans DOFUS Touch (jusqu’à en occuper la quasi-totalité aujourd’hui !). Je trouve le PvP plus excitant sur plusieurs points, le principal étant que l’on joue contre des vraies personnes, ce qui stimule l’esprit compétiteur qui dort en moi. L’absence d’IA rend le jeu beaucoup moins prévisible et laisse beaucoup plus de place à la créativité des joueurs.

En plus de tout ça, je trouve parfois fastidieux de devoir se trouver un groupe pour aller farmer des zones THL.

Milouz-Binouz : Dans DOFUS Touch, mon temps de jeu était principalement orienté vers les succès et donc principalement sur le contenu PvM. Puis, après avoir fait le tour de cet aspect-là du jeu, je me suis donc penché sur le versant PvP.

Ce qui m’attire dans le PvP est le fait de prouver ce dont on est capable et d’exploiter son « skill ». De plus, la diversité des joueurs est suffisamment grande pour rencontrer un maximum de monde. Mais encore, le PvP peut être motivant pour certaines personnes qui veulent déterminer celui « qui a la plus grosse ». (Ne m’en veux pas, Serge !)
Milouz-Binouz VS Serge DOFUS Touch
C'est terrible ce qu'il s'est passé ici

Avez-vous déjà participé à un tournoi communautaire ? Si oui, lequel et à quelle place avez-vous terminé ?


Kurwamac-Folle : Oui, j’ai participé à la Coupe Astrale sur Herdegrize avec mes coéquipiers Lapss et Scandalf dans l’équipe « Lé jen forre ». Nous avons été jusqu’en quarts de finale contre Dream Team.

Milouz-Binouz : En effet j’ai participé à deux tournois dans DOFUS Touch. Le premier était l’Oshimo Summer Cup (où j’étais également un des arbitres et organisateurs) qui était un tournoi 4v4. J’étais accompagné de Serge, Liseron et Nes-presso. Le second était l’Oshimo Winter Cup, un tournoi 3v3, où j’étais accompagné à nouveau de Serge et Liseron.

Pour le premier, j’ai perdu en finale avec mes partenaires.

Pour le second, nous n’avons pas passé les poules, pour cause d’une équipe certes composée de personnages optimisés, mais qui n’était pas propice à un format 3 contre 3. Puis nous avons testé des modes inédits sur nos personnages, avec une team Roublard, Crâ et Pandawa tous équipés d’une « Epée maudite du Saigneur Guerrier ». C’est aussi ça le PvP : tester des modes inédits pour ne pas être dans la routine et créer l’effet de surprise !
 

Quelles sont vos attentes vis-à-vis de la Joute des Abîmes, concernant tant le tournoi en général que votre propre parcours ?


Kurwamac-Folle : Ce tournoi aura l’avantage à la fois de rassembler toutes les communautés, incluant les communautés internationales qui n’ont toujours pas eu l’occasion de participer à des tournois, et de mesurer la puissance des équipes en faisant abstraction de l’optimisation de chacun (paramètre biaisé de par l’ancienneté et la fréquentation des différents serveurs), en se concentrant donc uniquement sur le skill et la vision de jeu de chacun.
Kurwamac-Folle DOFUS Touch
Heureusement pour Kurwamac-Folle, le skin ne fait pas le skill
Concernant mon parcours, j’espère gagner, évidemment, comme tout le monde. Toutefois, cet objectif me paraît légèrement présomptueux, donc je préfère viser au moins la phase finale.

Milouz-Binouz : Pour la Joute des Abîmes, je m’attends à quelque chose de grandiose. En effet, ce tournoi interserveur est un peu l’aboutissement de plusieurs phases de test qui ont été mises en place lors des tournois sur les différents serveurs de DOFUS Touch. De plus, le PvP est de plus en plus convoité du fait de l’ancienneté du serveur, qui commence à se faire ressentir, et je pense que ce tournoi va provoquer un enthousiasme sur les serveurs.
 

Que conseilleriez-vous aux joueurs qui voudraient se lancer dans le PvP ?


Kurwamac-Folle : Je vois beaucoup de joueurs qui ont peur de se lancer dans le PvP au motif qu’ils ne « savent pas » combattre contre d’autres joueurs. Si je devais avoir un conseil à donner aux joueurs qui hésiteraient, c’est de se lancer ! Comme pour beaucoup de choses dans la vie, il faut se forger sa propre expérience. Trouvez-vous des partenaires de Kolizéum qui sauront vous conseiller et vous faire des retours constructifs sur votre façon de jouer.
Kurwamac-Folle Kolizéum DOFUS Touch
Un combat de Kolizéum qui s'annonce serré !
Milouz-Binouz : Pour les joueurs qui souhaitent commencer leur parcours dans le PvP, je leur conseille d’abord de bien choisir la classe qu’ils maîtrisent le plus. Ensuite, il faut passer à l’équipement de ce personnage, ce qui peut être une phase parfois longue pour essayer de créer des modes de jeu inédits pour surprendre vos adversaires. Une fois l’équipement choisi, il vous faudra donc passer à la forgemagie de celui-ci et aux exos. A ce stade-là, je conseille de faire des items avec des over % résistances plutôt que de faires des over vita. Cependant, le plus important n’est pas l’équipement, mais ce que vous en faites.
 

Un dernier mot pour la fin ?


Kurwamac-Folle : Tout d’abord, j’aimerais commencer par remercier l’équipe DOFUS Touch pour son travail et surtout pour la dernière mise à jour, qui a tenu ses promesses ! J’ai personnellement hâte de découvrir les nouvelles maps pour le tournoi, qui va être un événement d'une envergure que la communauté du jeu n'a encore certainement jamais connue jusqu'ici !

Puisqu’on est sur le sujet des tournois PvP, j’aimerais en profiter pour remercier Weedrix, Oldest et Wen-Tinoz pour leur aide non négligeable durant la Coupe Astrale, puis en profiter pour faire un petit coucou à mon chef de guilde, mes guildeux et mes partenaires de Kolizéum qui se reconnaîtront.

Milouz-Binouz : J’espère que les réponses que je vous ai apportées vous aideront dans le PvP et vous motiveront à venir vous inscrire pour la Joute des Abîmes, qui s’annonce palpitante ! Puis si vous avez des questions sur quoi que ce soit, je suis disponible en jeu sur Oshimo ou sur Discord. Bisous à vous.

PS : dédicace à tous mes amis Zèbres (Serge, Auroros, Vardy, Osarigole, Rename et pleins d’autres) qui m’émoustillent sur mes temps de jeu dofusiens.

NB : « Seul un Pandawa ayant une chope de bière dans les mains à longueur de journée arrivera à dompter cette classe » Milouz-Binouz, 2018.
 

Retrouvez les anciens focus :