En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN
FR EN
Ayrr est l’un des premiers vidéastes DOFUS Touch à avoir collaboré avec le staff du jeu. Aujourd’hui, sa chaîne YouTube est incontournable dans le paysage vidéoludique du jeu ; ça méritait bien un focus !
Focus sur Ayrr DOFUS Touch

Jouais-tu à DOFUS avant de te lancer dans l’aventure DOFUS Touch ?


Oui ! J’ai commencé DOFUS en 2005 sur Jiva, qui était le seul serveur disponible à l’époque. Après plusieurs tests sur différentes classes, j’ai finalement décidé de jouer Crâ pendant pratiquement un an, puis j’ai créé plusieurs autres personnages.

J’ai ensuite poursuivi mon aventure en team jusque fin 2007, un peu après l’ajout de l’île d’Otomaï. J’y jouais principalement en PvM mais il m’arrivait également de faire quelques traques (le Kolizéum n’existait pas encore, et le système d’AvA actuel a remplacé les guerres de territoires entre Bontariens et Brâkmariens, que je n’ai que très peu pratiquées).

Ensuite, j’ai pris une très longue pause (à peu près dix ans, quand même) afin de me consacrer à mes études puis à ma carrière professionnelle. J’ai malgré tout continué de suivre de loin l’évolution du jeu, principalement grâce à YouTube. L’envie de revenir était présente, mais le temps manquait.
 

Qu’est-ce qui t’a attiré dans DOFUS Touch ?


J’ai appris l’existence de DOFUS Touch alors que les serveurs devaient avoir quelques mois. Après avoir pris certaines informations, j’ai trouvé que la version 2.14 était idéale pour permettre à un ancien joueur, comme moi, de revenir sur le jeu. J’avais de très bons souvenirs du jeu et, enfin, la possibilité de tout réapprendre sur des serveurs récents avec une économie naissante et une communauté active, c’est ça qui m’a vraiment motivé à tester DOFUS Touch ! J’ai tout de suite accroché et j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir tout ce qui avait été intégré au jeu tout au long de mes années d’absence.
Ayrr Nimbos DOFUS Touch
Ayrr découvre aussi les zones propres à DOFUS Touch, ici chez les Nimbos !

Depuis quand et pourquoi es-tu youtubeur DOFUS Touch ?


J’ai posté ma première vidéo de gameplay DOFUS Touch le 7 avril 2017 et lancé, par la même occasion, l’aventure « fil rouge » de ma chaîne. À travers cette aventure, je voulais partager l’expérience d’un vieux joueur qui redécouvre le jeu : pour ça, rien de mieux qu’une aventure de zéro ! De manière générale, je dirais que c’est pour partager ce qui me plaît dans le jeu avec le plus de monde possible.
 

Quel genre de contenu peut-on trouver sur ta chaîne et pour qui ?


Vu que l’aventure de zéro a suivi l’évolution de mon personnage du niveau 1 à 200, je dirais « tout le monde » ! Je vois un peu ma chaîne comme un journal de bord, ou un blog à l’ancienne, où je raconte un peu ce que je fais au jour le jour. Quand je vais xp et que je trouve une zone sympa, je la présente en vidéo ; pareil pour les zones de drop et pour un tas d’activités (allant des métiers au drop de Dofus Turquoise en passant par la réalisation de certains donjons).

Au début, mon contenu s’est voulu un peu plus « didactique » pour les débutants, via différents tutos, y compris pour le fansite papycha.fr. Mais le jeu est très vaste et je n’en ai pas encore fait le tour : j’aimerais à terme aborder des nouveaux sujets comme l’optimisation, la forgemagie et le contenu PvM « end game » et j’espère donc toucher un nouveau public.

J’ai également d’autres mini-séries à objectifs précis, par exemple Road To Bonus Pack, où je montrais comment gagner ses premiers kamas afin de se payer son premier Bonus Pack. Une suite est prévue mais chuuuut, ça reste entre nous !
Ayrr secrets DOFUS Touch
A l'abri des regards, Ayrr prépare ses prochains concepts qui feront succès sur YouTube

Quels sont tes prochains projets autour de DOFUS Touch ?


J’ai récemment atteint l’objectif principal de mon aventure de zéro. C’est une page qui se tourne, mais il me reste encore beaucoup à faire ! Je me suis d’ailleurs fait une longue liste d’objectifs à réaliser, parmi lesquels : avoir tous les métiers du jeu niveau 100, obtenir les Dofus qui manquent encore à ma collection, faire grimper mon compteur de succès ou encore avoir une source de kamas stable grâce à l’élevage.

C’est cette liste qui rythmera un peu la suite du contenu qu’on retrouvera sur la chaîne, mais je n’exclus pas de me donner quelques petits challenges supplémentaires. Ceci dit, je n’oublie pas les débutants et les nouveaux joueurs, que je continuerai d’aider via différents tutoriels.

Je voudrais également progresser dans des domaines où j’ai certaines lacunes comme la forgemagie ou le PvP, ce qui donnera probablement lieu à des mini-séries qui risquent de faire rire pas mal de monde en me voyant galérer au début. Ha ha !
 

Quelles recommandations donnerais-tu à ceux qui souhaiteraient se lancer dans l'aventure YouTube ?


En premier, je dirais qu’il faut être patient : au début, les vidéos ne font que quelques vues mais au fil du temps, il y a un effet « boule de neige » qui fait que les vues augmentent. Il faut aussi être régulier : c’est vraiment important de « donner rendez-vous » aux abonnés et de les habituer à un planning pour qu’ils se disent : « Ah, ce soir, je sais ce que je vais regarder ».

Et en dernier, mais c’est le plus important : il faut être passionné. Si tu aimes quelque chose au point de vouloir en parler à tout le monde et de rencontrer des gens qui partagent ta passion, YouTube est fait pour toi !
 

Un dernier mot pour la fin ?


Je tiens à remercier certains joueurs que j’ai rencontrés grâce à cette aventure sur DOFUS Touch et sur YouTube, que je peux aujourd’hui appeler « amis » : ils se reconnaîtront.

Je remercie aussi la communauté qui me suit sur YouTube, sur Discord et sur Twitter : vous êtes au top !

Je passe également un coucou au staff que j’ai eu la chance de rencontrer lors de mon passage à Roubaix : au plaisir de vous revoir !

Et enfin pour finir : mettez la cloche, les notifs sur YouTube, c’est plus rare que le drop Vulbis !
   

Retrouvez les anciens focus :


N'hésitez pas à poser vos questions à Ayrr dans les commentaires de cet article, il se fera une joie d'y répondre ! A bientôt pour un nouveau focus.