En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN
FR EN

Voilà plusieurs semaines que la malédiction d’Halouine est répandue dans tout Amakna. Tout commence à s’arranger doucement pour les bouftous et les tofus. Mais les citwouilles sont restées telles quelles. La malédiction va-t-elle se dissiper ?

Event Halouine DOFUS Touch
L’îlot Rifique est toujours accessible aux aventuriers et les goules et chafers qui s’y trouvent s’en donnent à cœur joie depuis qu’ils ont à nouveau l’opportunité de casser les os des aventuriers en les effrayant.

Mais cette année, les lugubres habitants de cet îlot n’ont pas eu la visite que de téméraires. Non, cette fois, certains étaient là pour enquêter, disaient-ils. Bien caché au fond de sa crique, le gardien des chafers de l’îlot dit avoir été accusé du vol et de la contamination des citwouilles, à sa grande surprise. Celui-ci n’en a rien à faire de ces histoires, rien ne pousse dans son coin à part des mauvaises herbes !

Loin, très loin de l’îlot, presque perdu mais tout de même au beau milieu de Cania, Boostâche a vraisemblablement reçu les mêmes visiteurs. Lui qui voulait profiter de cette période pour faire peur aux trouillards venus visiter la maison fantôme, le voilà un peu déçu et même plutôt énervé de la raison invoquée par ses visiteurs. Il n’aurait jamais pensé être accusé d’avoir commis de tels actes, surtout avec des citwouilles.

Il en a donc profité pour recouvrir les importuns de son boostoplasme, pour leur montrer que lui ne peut mettre que du blanc, et non du rouge, du vert ou encore du bleu ! De quoi flanquer une belle frousse.

L’enquête n’avance donc toujours pas. Les aventuriers ont toujours autant si ce n’est plus de questions. Qui continue de se jouer d’eux ? Après les os brisés et les coups de bâton, les voilà maintenant pleins de boostoplasmes…

À suivre.